Braquages et banditisme à mains à Kankan : La police met le grappin sur des malfrats lourdement armés dont un fournisseur d’armes

il y a 1 semaine 80
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

http://Actuguinee.org / Les agents de la Brigade Anticriminalité (BAC), ont mis les grappins sur quatre présumés bandits dont, un militaire de l’armée de terre, avec des armes de guerre et des minutions. Les malfrats ont été présentés à la presse ce mardi 14 mai 2024, dans l’enceinte de la Direction régionale de la police de Kankan

Le Colonel Abdoul Kader Touré, Directeur de la police régionale de Kankan, décline l’identité des quatre présumés bandits :

« Le Directeur Général de la Police Nationale a organisé et superviser les services compétents de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), composé de seulement six (06) experts, lesquels ont usé de tous les moyens techniques, de méthodes pratiques d’investigations et de recherches pour traquer et interpeller :

1- Laye Moriba Condé Alias boutiquier, le fugitif de l’attaque à mains armées perpétrée contre un kiosque d’orange money le 17 avril 2024, à 15 heures 40 minutes dans le quartier de Kabada 1 au préjudice de Monsieur Abou 2 Kourouma où, un montant de 17.000.000 fg (dix-sept millions de francs guinéens) a été volé et un paisible citoyen du nom de Monsieur Toya Toupou fusillé lors de l’opération, lequel a succombé de ses blessures à l’Hôpital Régional de Kankan. Ce suspect est aussi détenteur de deux armes de guerre de type AK47 et d’un pistolet automatique calil, est aussi l’organisateur de l’attaque à mains armées et de l’évasion des détenus à la prison civile de Siguiri en 2023.

2- Djibril Camara Alias Dabi, Ce suspect est détenteur d’une arme de guerre (un AK47), lequel également, s’était évadé de la prison civile de Kankan le 18 juillet 2023 à l’aide d’un pistolet automatique.

3- Mamadi Kobaya Condé, Adjudant de l’armée de terre, chargé d’assurer le transport des armes du point de cache aux lieux d’opérations, l’intéressé vend également à la bande des munitions et les armes de guerre.

4- Et enfin, Oumar Camara Alias Bongo, résidant à Bouré, préfecture de Siguiri, chargé de la garde des armes après les opérations d’attaques.

Au total, trois (03) AK47, trois (03) boîtes chargeurs, trente-sept (37) cartouches(AK47), un pistolet automatique (cal) et sa boîte chargeur garie de huit (08) cartouches ont été retrouvés chez lui », a-t-il présenté

Le Colonel Abdoul Kader Touré, Directeur de la police régionale de Kankan

Poursuivant, le Directeur de la police régionale de Kankan, indique que ces individus seront déférés au parquet d’instance ce même jour, « pour des faits présumés d’association de malfaiteurs, vol à mains armées, meurtre, détention illicite d’armes de guerre, de munitions et d’évasion, faits prévus et punis par les articles 784, 381, 206, 848 du code pénal », a déclaré le Colonel Abdoul Kader Touré

Il faut ajouter que trois de ces malfrats, ont été arrêtés dans le quartier Kobaya à Conakry et le quatrième, arrêté à Siguiri.

À rappeler que c’est une première victoire pour le nouveau directeur général de la police nationale, qui s’est engagé à assurer la protection de la population et de leurs biens sur l’ensemble du territoire national.

Kankan, Mohamed DIANÉ pour Actuguinee.org /Tel : 622074075

Lire des révélations ici http://Actuguinee.org

L’article Braquages et banditisme à mains à Kankan : La police met le grappin sur des malfrats lourdement armés dont un fournisseur d’armes est apparu en premier sur Actuguinee.org.

Lire l'article en entier