Kissidougou : une boîte de nuit et tout son contenu partis en fumée

il y a 1 mois 37
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Un incendie d’origine inconnue a consumé une boîte de nuit et tout son son contenu ce mercredi, 17 avril 2024. Le drame s’est produit aux environs de 3 heures du matin au quartier Ernesto de la commune urbaine de Kissidougou. Les propriétaires du Night club, très éprouvés, parlent de pertes dépassant les 500 millions de francs guinéens. Ils promettent de saisir les autorités compétentes pour tirer les choses au clair dans ce sinistre, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

C’est la désolation chez les victimes. Madame Kébé Hawa Feindouno, femme du propriétaire de la boîte de nuit, interrogée par notre reporter, dit que les voisins ont réussi à éviter une propagation de  l’incendie.

Madame Kébé Hawa Feindouno, femme du propriétaire de la boîte de nuit

« Nous avons coupé la boîte à 3 heures du matin. Comme le courant d’EDG n’était pas venu, on a éteint le groupe et nous sommes rentrés pour nous coucher. Ma fille est sortie le matin, dès qu’elle a entendu des bruits, elle s’est retournée. Après, je lui ai dit de descendre. Quand elle est descendue, elle a vu  le feu dans la cour de la boîte. Elle est partie me réveiller en disant qu’il y’a le feu dans la cour. C’est  ainsi que je me suis réveillée. Je suis sortie et je suis partie appeler les voisins. On est venu et les voisins m’ont aidé… », a indiqué madame Kébé Hawa Feindouno.

Karifa Diawara, témoin

Karifa Diawara, un voisin qui a entendu les premiers bruits de l’incendie, apporte son témoignage. « Quand je suis sorti pour la prière de l’aube, j’ai vu l’enfant venir vers moi en criant qu’il y a eu incendie. Je me suis dirigé vers le lieu pour venir chercher les enfants se trouvant à l’étage parce qu’ils étaient avec des enfants à l’étage. C’est ainsi j’ai appelé d’autres voisins pour venir éteindre le feu. C’est avec les autres qu’on a pu empêcher le feu de se propager. Tout a été brûlé, très malheureusement », a témoigné Karifa Diawara.

Sâa Ibrahima Millimouno, directeur préfectoral de la culture, du tourisme et de l’artisanat de Kissidougou

Choqué par les pertes subies suite à cet incident, le directeur préfectoral de la culture, du tourisme et de l’artisanat de Kissidougou regrette cette situation. « C’est un grand regret, une perte énorme non seulement pour la direction mais aussi pour le propriétaire. Cet établissement n’est rien d’autre que notre collaborateur et j’ai eu monsieur Kébé, le propriétaire de la boîte, au téléphone. Il était en colère et il m’a fait comprendre qu’il allait porter plainte contre X et je lui ai dit de se calmer. Comme nous avons des services de sécurité sur le terrain, ils vont faire le boulot et ensemble nous allons chercher à connaître quel est l’auteur de ce fait », a promis Sâa Ibrahima Millimouno, directeur préfectoral de la culture, du tourisme et de l’artisanat de Kissidougou.

A en croire le  propriétaire de la boîte, les pertes subies sont de l’ordre de 585 millions de francs guinéens.

Depuis Kissidougou, Abou Millimouno pour Guineematin.com

The post Kissidougou : une boîte de nuit et tout son contenu partis en fumée first appeared on Guineematin.com.

L’article Kissidougou : une boîte de nuit et tout son contenu partis en fumée est apparu en premier sur Guineematin.com.

Lire l'article en entier