Soyah (Mamou) : la population rejette le choix du nouveau président de la délégation spéciale

il y a 1 mois 39
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Dans une série d’arrêtés lue sur les antennes de la Télévision nationale, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a procédé à la nomination des membres des délégations spéciales de plusieurs communes urbaines et rurales à travers le pays. À Mamou dans la sous-préfecture de Soyah, la population s’oppose au choix de certains membres de l’équipe de la délégation.

Ce week-end, les citoyens de cette localité ont protesté contre la désignation du président de la délégation spéciale.

« D’après les jeunes de Soyah, c’est Oury Baïlo qui est le président de la délégation spéciale et les gens ne veulent pas de ce dernier. Parce que c’est un homme qui n’arrange pas, il détruit plutôt. Et ce que nous nous voulons, c’est quelqu’un de très compréhensif pour le développement de Soyah. En plus, il n’est pas natif de Soyah. Il est de Berteya (un autre district). Nous avons fait un écrit adressé au sous-prefêt en l’informant que cela est inacceptable pour les gens de Soyah », explique Thierno Ousmane Diallo representant des sages et porte-parole

Les femmes de la sous-préfecture ne sont pas restées en marge de cette protestation. Elles réclament aussi des postes de responsabilité

« Celui dont les autorités veulent, est un égoiste connu. Nous aussi nous sommes des femmes, nous avons des diplômes et nous sommes aptes à gérer », a laissé entendre Mariame Barry représentante des femmes.

Selon le Commandant Mohamed Keita sous-prefêt de Soyah, la population de Soyah doit admettre que le choix se fait par désignation

« Une grande foule est venue me trouver au bureau en exposant leurs soucis avec un écrit qui dit, qu’ils ne veulent pas de Oury Baïlo comme président de la délégation spéciale. Ensemble nous avons débattu et j’ai fait beaucoup de sensibilisation en les demandant de garder la patience. Actuellement nous sommes en temps spécial et ce programme est national et c’est par désignation que la liste est sortie mais c’est elle, la communauté qui a fait le premier travail. C’est-à-dire toutes les entités à Soyah ont envoyé une liste de leur representant. Malgré la sensibilisation, la population n’a pas accepté le choix. Maintenant je suis obligée de remonter l’information à ma hiérarchie », déclare-t-il

Aux dernières nouvelles, le préfet de Mamou colonel Mamady Diallo s’est saisi du dossier

Affaire à suivre…

Mamou, Jacques Kamano pour Actuguinee.org
Tel : 624-50-82-79

L’article Soyah (Mamou) : la population rejette le choix du nouveau président de la délégation spéciale est apparu en premier sur Actuguinee.org.

Lire l'article en entier