Mali : des difficultés dans le recrutement des enseignants contractuels

il y a 1 mois 37
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Après la signature du Protocole additionnel relatif au recrutement des enseignants contractuels communaux en situation de classe entre le gouvernement et les organisations syndicales de l’éducation, l’opération devrait être effective à date, à travers toute la Guinée conformément au chronogramme établi.

A Mali, en Moyenne-Guinée, l’opération a du mal à réellement débuté comme l’a témoigné, ce jeudi 11 avril 2024, le coordinateur locale des enseignants contractuels communaux, Ibrahima Diallo appelé Somba. De nombreux enseignants contractuels n’ont pas reçu leurs numéros de dossier compliquant leur participation au processus.

“Mali est une préfecture très vaste et le réseau n’est pas fiable, donc, il y a des écoles à Mali ici qui sont très éloignées, d’autres utilisent les réseaux téléphoniques sénégalais ou maliens donc c’est pas facile. Il y en a qui m’appellent pour dire : “Je n’ai pas eu mon numéro de dossier. Et je réponds, pourtant, j’ai créé une plateforme pour tout le monde mais d’autres refusent d’adhérer à la plateforme et aussi de reconnaître la coordination. Pour eux c’est une structure qui ne fonctionne pas. Ils croient en leur DCE et DSE donc c’est ce qui leur trompent maintenant. C’est arrivé à un niveau où ce ne sont pas les directions qui remontent les dossiers mais la structure et maintenant ils n’ont même pas nos numéros.”

D’après le diagnostic, il ressort qu’il y a trois catégories d’enseignants contractuels communaux qui n’ont pas reçu leurs numéros de dossier. 1) ceux frappés par l’âge; 2) ceux ne disposant que d’attestations (sans diplômes); 3) ceux répondant à tous les critères.

L’obtention du numéro de dossier est obligatoire pour permettre à l’enseignant de se faire pré-enrôler. Sans cela, il est impossible de procéder à l’enrôlement sur la plateforme mise en place par le ministère. 

Le protocole d’accord du 27 octobre 2023 portait sur l’identification, la biométrie, l’authentification des diplômes et l’évaluation en pratique de classe des enseignants contractuels communaux avant leur engagement à la fonction publique locale. C’est dans ce cadre qu’un protocole additionnel a été signé le vendredi 5 avril 2024.

L’accord prend en compte les conditions d’éligibilité et de filtrage de l’ensemble des listes des enseignants contractuels en situation de classe. 14152 enseignants contractuels sont censés être retenus dans les normes.

L’article Mali : des difficultés dans le recrutement des enseignants contractuels est apparu en premier sur Guinee360 - Actualité en Guinée, Politique, Économie, Sport.

Lire l'article en entier