Gouvernement : la CRIEF va-t-elle se bouger sur des dossiers visant trois ministres reconduits ?

il y a 1 mois 38
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

C’est une question qui ne devait se poser. Si la CRIEF, cette juridiction spéciale mise en place par le Général Mamadi Doumbouya, à son avènement au pouvoir, pour faire rendre gorge aux fossoyeurs de l’économie guinéenne, n’était pas devenue, au fil de ses propres impérities, une coquille vide.

Au point qu’aujourd’hui, on en est à se demander si elle sert désormais à quelque chose. Si elle est désormais à même d’attraper une sauterelle.

Autrement, sous le soleil de Mamadi Doumbouya, estime un observateur, «la corruption est tellement répandue, qu’en principe, tous doivent aller en prison. Mais comment faire si depuis le sommet de l’État, on ferme les yeux sur tout comme si de rien n’était. C’est le laisser-aller total », s’est-il insurgé, sous couvert d’anonymat.

Pas surprenant alors qu’au moins trois ministres du Gouvernement Goumou, aient été reconduits, alors que pèsent sur eux, de gros soupçons de malversation financière, liée à leur gestion antérieure.

Selon nos informations, pour peu qu’on fût dans un pays sérieux, pour peu qu’on prête attention aux travaux des corps d’inspection du pays, ces trois ministres qui ont, entre temps, changé de portefeuilles dans le Gouvernement Bah Oury, devraient se retrouver dans le collimateur de la CRIEF, pour des dossiers de présumés détournements, de marchés gré à gré…

Nous reviendrons sur les noms des trois ministres sur qui pèsent de gros soupçons de corruption pour leur gestion antérieure !

A suivre !

Mosaiqueguinee.com

Lire l'article en entier