Joseph-Antoine Bell sans pitié pour Samuel Eto’o à cause de Brys : « Il dit qu’il est occupé… »

il y a 1 mois 48
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

La crise qui secoue le football camerounais au sujet du nouveau sélectionneur continue de faire couler d’encre. Via Le Monde, Joseph-Antoine Bell s’est lâché sur Samuel Eto’o qui n’accepte pas encore Marc Brys. Une déclaration assez forte sur le quadruple Ballon d’or actuellement éprouvé par la perte de son père.

Les choses sont toujours tendues entre le ministre des sports, Mouelle Kombi Narcisse et le président de la FECAFOOT, Samuel Eto’o depuis le 02 avril dernier. Alors que les Camerounais attendent un nouveau sélectionneur pour prendre la place de Rigobert Song, remercié après la CAN 2023, le MINSEP avec l’aval du secrétaire général de la présidence a nommé le technicien Marc Brys. Inconnu des amateurs de football, le compatriote d’Hugo Broos fait l’objet d’un grand bras de fer entre la Fédération camerounaise de Foot et le gouvernement. Alors que les choses virent à l’aigre et qu’on attend un dénouement heureux, Joseph-Antoine Bell s’est confié.

Les mots forts de l’ex-portier des Lions Indomptables

 "Il dit qu'il est occupé..."

Comme plusieurs autres Camerounais, hauts dignitaires dont leur voix compte dans le monde footballistique du 237, approché par le journal français Le Monde, l’ancien gardien de but des Lions Indomptables (1976 – 1994), n’a pas loupé Samuel Eto’o. En effet, invité à réagir sur le dernier communiqué de la FECAFOOT qui dit avoir mandaté son président pour nommer un nouveau staff technique à part celui de Marc Brys, l’ancien double Champion d’Afrique (1984 et 1988) estime qu’aucun entraîneur n’accepterait un contrat d’Eto’o à l’heure actuelle.

Plus loin, Joseph-Antoine Bell confie au journal Le Monde que l’organisation des Obsèques de David Eto’o, le père de Samuel qui est en train de se tenir à Douala, utilisée comme argument pour décliner les invitations du ministère des Sports récemment, est un autre facteur qui exige qu’il faut tourner la page et aller de l’avant.

« Je ne vois pas quel entraîneur, qu’il soit Camerounais ou étranger, pourrait accepter une telle offre et se mettre dans une position très inconfortable qui pourrait nuire à sa réputation, confie-t-il. Samuel Eto’o dit qu’il est occupé par les obsèques de son père, ce qui est louable. Quand pourrait-il trouver le temps de chercher un sélectionneur ? Et surtout dans quel but ? Un entraîneur a été nommé, il faut en finir avec cette affaire. »

L’avis du MINSEP sur la situation

 "Il dit qu'il est occupé..."

Pour Cyrille Tollo, conseiller technique auprès du ministre des sports Narcisse Mouelle Kombi, également approché par le média français, le patron de la FECAFOOT n’a aucun intérêt à nommer un nouveau sélectionneur pour défier le gouvernement. D’après ce dernier, l’ancienne star de l’Inter Milan « est libre de faire ce qu’il veut, mais la nomination d’un autre sélectionneur serait une véritable défiance vis-à-vis de l’État. Nous continuons de penser qu’il aime son pays, qu’il respecte ses institutions et qu’il reviendra à de meilleurs sentiments. »

En tout cas, les voix sont quasi unanimes sur le fait que Samuel Eto’o n’a aucune chance de faire déboutter Marc Brys après sa nomination. D’ailleurs, les 72 heures données par la FECAFOOT pour la nomination d’un nouveau staff sont déjà passées sans que rien ne soit annoncé. D’après les indiscrétions, la primature aurait décidé de concilier les camps avec une réunion qui devrait se tenir ce jeudi. Mais avec les obsèques de David Eto’o en cours, cette assise n’a pas eu lieu.

 "Il dit qu'il est occupé..."

Reste à savoir si après ce weekend, les tractations en cours pour trouver un terrain d’entente au sujet du nouveau sélectionneur des Lions Indomptables aboutiront. Pour rappel, plusieurs membres du nouveau staff technique n’ont pas encore signé leur acte d’engagement puisque à part le sélectionneur et ses adjoints qui sont en charge par l’État, c’est la Fédération qui se charge de gérer les autres membres du staff technique.

#football
André ONANA envoie ses félicitations au nouveau staff. #TesDansLeMood pic.twitter.com/OmRXci7385

— 237Mood (@237mood_) April 11, 2024

Il est donc impératif qu’une entente soit trouvée pour que les choses avancent rapidement pour le bien du football camerounais. Dès le mois de juin, André Onana et ses autres coéquipiers seront appelés à défendre les couleurs nationales dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026.

L’article Joseph-Antoine Bell sans pitié pour Samuel Eto’o à cause de Brys : « Il dit qu’il est occupé… » est apparu en premier sur Afrique Sports.

Lire l'article en entier