Football : vers la signature d’une nouvelle convention entre la Féguifoot et la FFF

il y a 1 mois 63
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le nouveau président de la Fédération Guinéenne de Football, Aboubacar Dinah Sampil séjourne depuis quelques jours, en Europe, prenant part à des réunions et à des rencontres avec ses homologues dirigeants du football.

Dans ce sens justement, le nouveau président de la FGF a rencontré hier lundi 19 février 2023, son homologue de la Fédération Française de Football (FFF), Philippe Diallo.

En plus de Bouba Sampil, plusieurs autres cadres de la FGF ont pris part à cette rencontre qui s’est tenue au siège de la FFF. Il s’agit de Monsieur Mohamed Kanfory Bangoura, Directeur Technique National, de Monsieur Lancinet Keïta Kabassan, secrétaire général de la FGF, et de Monsieur Morlaye Cissé, sélectionneur du Syli national U-23.

Entre autres sujets abordés lors de cette rencontre, figure « la révision de la convention de partenariat entre les deux fédérations » mentionne un article du site officiel de la FEGUIFOOT. Dans ce sens, fait remarquer l’article, « il a été convenu que la Fédération Française proposera une nouvelle convention basée sur les interventions et les demandes de la délégation guinéenne et une date entre avril et mai 2024 sera choisie pour la signature de la convention à Paris ou à Conakry ».

« Avec la FFF, les discussions ont tourné autour de la relecture des conventions qui existent entre nos deux fédérations. Il a été proposé que la Fédération Française sur la base de notre intervention et nos demandes, nous propose une convention que nous allons voir et apporter nos inputs. Après, une date sera choisie entre avril ou mai 2024 pour signer la convention à Paris ou à Conakry. En plus de cette convention la Fédération Guinéenne de Football a demandé à ce que la Fédération Française accepte que le match de barrage avec l’équipe asiatique se joue en France et en région parisienne, cette proposition a été validée par la Fédération Française mais la balle étant dans le camp de la FIFA, si la FIFA propose à la Fédération Française le président nous a rassuré qu’elle pourra accepter cette proposition. La délégation est descendue à la direction technique où il y’a eu une séance de travail entre le directeur technique national et son homologue français. Plusieurs sujets ont été débattus dont la formation et aussi les compétitions des jeunes. Sur la formation, il y a eu beaucoup d’échanges sur la convention qui existe entre la Guinée et la CAF. Comment les techniciens français peuvent renforcer les capacités des entraîneurs guinéens ? Pour la compétition des jeunes il a été suggéré que le travail commence entre douze et treize ans, c’est sur cela on a discuté », a expliqué Lancinet Keïta Kabassan, secrétaire général de la FGF.

MohamedNana Bangoura

Lire l'article en entier