Simandou : après la signature du bouclage financier, le président de Baowu reçu à Conakry par le général Doumbouya

il y a 1 mois 103
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Hu Wangming, le président du groupe China Baowu Steel –  l’un des trois partenaires industriels de l’Etat guinéen dans le projet Simandou –, a été reçu samedi par le Président Mamadi Doumbouya. Sa visite à Conakry intervient neuf jours après le communiqué du gouvernement guinéen sur la signature, le 02 avril 2024, du bouclage financier, étape qui devrait permettre le déblocage des fonds et le démarrage effectif de la mise en œuvre du projet.

Hu Wangming a été reçu au palais Mohamed V en compagnie des dirigeants de Baowu en Guinée et de Me Baba Hady Thiam, l’associé gérant du cabinet d’avocats d’affaires Thiam & Associés qui conseille le premier producteur d’acier au monde dans le cadre du projet Simandou. « La rencontre avec Son Excellence Monsieur le Président donne un grand élan au projet Simandou », a déclaré le président du groupe China Baowu Steel dans une vidéo de la direction de la Communication et de l’Information de la Présidence. Le patron de Baowu a salué l’implication du Président guinéen qui a permis aux négociations « de bien progresser ».

Au Palais Mohamed V, Hu Wangming a également réitéré la volonté et l’engagement de son groupe en faveur de la réalisation du projet Simandou.

Le général Amara Camara, Secrétaire général du gouvernement, a exprimé le plaisir du Président Mamadi Doumbouya de recevoir à Conakry le président de China Baowu Steel. « Chacune des parties a mis l’occasion à profit pour réitérer les engagements fermes pour que le projet Simandou se passe conformément à ce qui est mis sur papier et pour le bonheur de chacune des parties », a dit le général Camara au micro de la DCI (Direction de la Communication et de l’Information).

Le 4 avril dernier, le gouvernement guinéen a annoncé via un communiqué de presse la signature définitive du bouclage financier du projet Simandou. Celle-ci était l’aboutissement de deux ans d’âpres négociations entre l’Etat guinéen, la chinoise Baowu, le conglomérat Winning Consortium Simandou et Rio Tinto Simfer.

Lire l'article en entier