Alpha Oumar Barry (PCD) sur les incendies à Conakry : « il y a trop de péchés dans le pays. Si rien n’est fait, il y aura… »

il y a 3 semaines 87
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Ces derniers temps, la Guinée est confrontée à une série d’incendies qui ont fait des morts, des blessés et d’énormes dégâts matériels. Le phénomène suscite inquiétudes et interrogations au sein de l’opinion. Alors que de nombreux citoyens pointent du doigt la guinéenne d’électricité (EDG), pour Alpha Oumar Barry, président du Parti pour le Changement et la Démocratie (PCD), les péchés commis et les mauvaises installations des fils électriques y sont également pour quelque chose. Interrogé par un reporter de Guineematin.com, l’homme politique prédit le pire pour Kaloum, si rien n’est fait.

Après l’incendie du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum dans la nuit du 17 au 18 décembre 2023, plusieurs autres cas sont survenus. Ces dernières semaines,  des insfrasctures (ministère, marché, autres institutions d’État) sont ravagées par le feu avec des pertes énormes. Une situation qui inquiète plus d’une personne.

Si certains parlent d’actions de sabotage,  Alpha Oumar Barry du Parti pour le Changement et la Démocratie (PCD) énumère plusieurs causes. « Tout d’abord, le voltage d’EDG n’est pas stable. Parfois, le courant peut venir à 220 ou 260 volts et cela peut provoquer l’incendie. Des fois, le courant peut venir à 240 V ou 260 V, ce sont des causes qui provoquent l’incendie d’une part. Il y a aussi la mauvaise installation des fils électriques au niveau de la conduite. Les coupures intempestives d’électricité peuvent aussi causer des incendies. Deuxièmement, il faut qu’on revoie notre vie quotidienne. Quand les péchés sont trop, ce sont ces genres de situations qui peuvent subvenir. Si on arrive à  être  conscient de cet état de choses, peut-être qu’on peut stopper. Et si on n’arrive pas à le faire, on sera toujours confronté à ce genre de situations du jour au lendemain, ou plus que l’incendie même », a déclaré le président du PCD.

Par ailleurs, Alpha Oumar Barry fustige les injustices subies en Guinée et estime qu’elles sont de trop. « Depuis 1958 à nos jours, il y a eu combien de morts sans justice ? À part cela, entre nous citoyens, le mal que nous nous faisons est vraiment grave. On peut te trouver chez toi, te violenter ou violer tes filles ou ta femme devant toi. Le plus mal, quand tu as un poste de responsabilité, tu deviens intouchable et tu peux faire ce que tu veux et n’importe quoi sur le plus faible. Et, c’est la justice du plus fort sur le plus faible qui joue son rôle en Guinée. Et tant que tu es aux affaires, tu es plus fort et, si c’est comme ça, comment va devenir la justice? C’est seul Dieu qui va agir. Et il n’intervient jamais entre les humains. Je prends un exemple sur deux filles qui ont été violées et tuées récemment. C’est quelque chose qui est extrêmement grave. Il y a des taxis motards qui sont déplacés, on les tue juste pour prendre leurs motos. Tout cela constitue de grands péchés qui ne passeront pas comme ça, il y aura toujours des conséquences négatives qui subviendront. Il y a eu combien de morts sans que justice soit rendue ? Et tant qu’il n’y a pas de justice, les âmes là ne vont pas rester tranquilles. Et si nous ne faisons pas attention, nous risquons de nous effondrer nous-mêmes. Il y a d’autres aspects aussi, c’est-à-dire ce qui se passe entre toi et moi. On ne peut pas travailler ensemble sans qu’il n’y ait la trahison ou l’hypocrisie, c’est très grave. Et ça se passe partout en Guinée », déplore notre interlocuteur.

Le leader politique ne s’arrête pas là et craint le pire pour Kaloum. « Après les incendies, si rien n’est fait, il y aura l’éboulement à Kaloum où 90% de la commune sera dans l’eau. Le Basikolo des Baga, il y en avait plusieurs endroits à Kaloum où les Bagas (les autochtones) effectuaient de rites (adoration) et, à l’heure actuelle, tout est détruit. Si c’est réel, il y avait leur Basikolo, il y aura toujours des conséquences négatives sur la destruction de ces lieux de culte. Parce que, n’oubliez pas qu’on vit avec les diables. En tant que tu ne les touches pas, ils vont te laisser tranquille, mais dès que tu les touches, ils vont réagir. Il y aura des catastrophes à Kaloum parce que c’est le lieu qui abrite toutes les institutions administratives. Et, ce sont ces institutions-là qui devraient prendre des bonnes décisions pour corriger les défaillances qui existent entre citoyens. Et si elles-mêmes n’arrivent pas à prendre les bonnes décisions, ça va commencer par elles-mêmes parce que c’est à elles que Dieu a chargé de faire la justice sur le bas peuple », a laissé entendre Alpha Oumar Barry.

Alpha Oumar Barry, président du Parti pour le Changement et la Démocratie (PCD)

Kadiatou Barry pour Guineematin.com

The post Alpha Oumar Barry (PCD) sur les incendies à Conakry : « il y a trop de péchés dans le pays. Si rien n’est fait, il y aura… » first appeared on Guineematin.com.

L’article Alpha Oumar Barry (PCD) sur les incendies à Conakry : « il y a trop de péchés dans le pays. Si rien n’est fait, il y aura… » est apparu en premier sur Guineematin.com.

Lire l'article en entier