Procès en appel de Remy Lamah à la CRIEF: la procuration faite par la DG de Soguimap au centre des débats

il y a 1 mois 122
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le procès en appel de l’ancien ministre le général Rémy Lamah s’est ouvert ce jeudi 29 février 2024 devant la chambre des appels de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF).

Des l’ouverture de l’audience, l’agent judiciaire de l’Etat a soulevé la procuration faite par la coaccusé de Remy Lamah, directrice générale de la société Soguimap Sarl, d’être représenté par son assistante.

Donc, pour la partie civile et le représentant de l’agent judiciaire de l’état, cette procuration est caduque, demandant à la cour de la rejeter et ordonnée la comparution de la prévenue qui serait à l’étranger.

C’est ainsi que le juge Daye Mara a renvoyé l’affaire au 14 mars prochain pour se prononcer sur la recevabilité de la procuration.

Poursuivi pour des faits de corruption dans la passation, l’exécution et le contrôle des marchés publics, pour la fourniture de médicaments aux structures sanitaires, élevé à un montant de 102 milliards GNF, l’ancien ministre de la santé le général Rémy Lamah avait été blanchi dans cette affaire par la chambre de jugement de la CRIEF.

Aïssata Barry

Lire l'article en entier