Les FFSG au PM Bah Oury : “Il faut éviter une transition assimilée à un mandat”

il y a 1 semaine 48
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Dans le cadre d’une série de concertation avec les acteurs sociopolitiques du pays, le Premier ministre Bah Oury a reçu, ce mardi 2 avril 2024 à la Primature, une délégation des Forces sociales.

La délégation conduite par Boubacar Biro Barry, vice coordinateur du mouvement, a saisi l’occasion pour exposer ses préoccupations liées à la conduite de la transition.

“Nous l’avons rassuré de notre volonté de collaboration dans le cadre du retour rapide, inclusif et participatif à l’ordre constitutionnel. Nous avons apprécié cette approche de concertation qu’il est en train de faire avec les acteurs, qui accouche sur le rapprochement de certaines positions pour faciliter le reste de la gestion de la transition”, a expliqué Boubacar Biro Barry joint ce mercredi par notre rédaction.

Pour des raisons de calendrier, il n y a pas eu un débat de fond sur les préoccupations posées par les Forces sociales.

Une autre rencontre avec le Premier ministre sera programmée dans deux semaines, précise Boubacar Biro Barry.

“Nous allons profiter pour décliner notre position par rapport au retour à l’ordre constitutionnel. Parce qu’une transition tant qu’elle est longue tant elle devient improductive, inefficace et même moribonde. Donc il faut éviter une transition longue qui est assimilée à un mandat”, conseille l’activiste de la société civile.

Pour Boubacar Biro Barry, les Forces sociales de Guinée s’inscrivent dans une démarche qui vise à aider le général Mamadi Doumbouya à respecter ses engagements du 5 septembre 2021.

“Parce que quand un homme prend des engagements au lendemain d’un Coup d’Etat qui a été acclamé, il faut l’aider à respecter ses engagements là. Nous pensons qu’il ne faut pas douter de sa volonté parce qu’il nous a dit qu’il ne sera pas candidat et aucun membre des organes de transition ne fera acte de candidature aux prochaines élections et il nous a dit qu’il ne mettra pas un jour de plus sur le délai des 24 mois de transition. Nous pensons qu’il faut réunir les moyens pour ça”.

Pour Boubacar Biro Barry, les Forces sociales de Guinée ne doutent pas de la capacité du Premier ministre Amadou Oury Bah de sortir le pays de la crise actuelle.

“Le Premier ministre aussi c’est une opportunité, c’est un homme qui connaît parfaitement la politique guinéenne et le social, parce qu’il a été un acteur des droits de l’homme. Donc avec toutes ces expériences, je pense que nous sortirons de cette crise”.

L’article Les FFSG au PM Bah Oury : “Il faut éviter une transition assimilée à un mandat” est apparu en premier sur Guinee360 - Actualité en Guinée, Politique, Économie, Sport.

Lire l'article en entier