Incertitude au sujet du retour de Oyé Guilavogui : la CRIEF renvoie son procès

il y a 1 semaine 35
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le procès de détournement de fonds publics impliquant l’ancien ministre des télécommunications du régime déchu, Oyé Guilavogui, a été de nouveau abordé, ce mercredi 3 avril 2024, devant la chambre du jugement de la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief).

Cependant, le procès a été renvoyé au 10 juillet prochain en raison de l’absence du prévenu, actuellement en Tunisie pour des raisons de santé alors que son avocat avait sollicité un renvoi pour 2025.

Lors de l’audience, le parquet spécial a informé le juge Yacouba Conté que l’accusé n’est pas de retour au pays et a demandé le renvoi de l’affaire à une date ultérieure. De même, le représentant de l’agent judiciaire de l’État a affirmé que Oyé Guilavogui ne reviendrait pas au pays, soutenant que la cour ne pouvait pas continuer à attendre un prévenu qui n’avait aucune intention de revenir. L’avocat du prévenu a confirmé que son client était effectivement en Tunisie pour des soins, précisant que selon son médecin traitant, il ne serait disponible qu’à partir du 12 janvier 2025.

L’ancien ministre Oyé Guilavogui est poursuivi pour des faits présumés de détournement des deniers publics lors de son passage à la tête des ministères des Postes et Télécommunications sous le régime d’Alpha Condé. La date du 10 juillet prochain marque ainsi une nouvelle échéance dans ce procès. Mais il reste à savoir si Oyé Guilavogui sera de retour à cette date.

L’article Incertitude au sujet du retour de Oyé Guilavogui : la CRIEF renvoie son procès est apparu en premier sur Guinee360 - Actualité en Guinée, Politique, Économie, Sport.

Lire l'article en entier