Retour à l’ordre constitutionnel : l’UFR, la GéCi et GDE entendent unir leurs forces pour faire reculer le CNRD

il y a 2 mois 103
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le retour à l’ordre constitutionnel en Guinée est la préoccupation majeure des acteurs politiques du pays dans un contexte d’incertitude. Beaucoup d’observateurs trouvent indispensables d’unir les efforts pour contraindre la junte qui a renversé Alpha Condé à revenir sur la bonne voie dans une transition qui tangue. C’est le cas des partis Union des forces républicaines (UFR), Génération citoyenne (GéCi) et Guinée pour la démocratie et l’équilibre (GDE) qui vont agir désormais de concert. L’annonce en a été faite ce samedi, 9 décembre 2023, par Fodé Mohamed Soumah, président de la GéCi, à l’assemblée générale de l’UFR à Matam, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dans sa communication, le président de la GéCi a dit que le problème aujourd’hui, c’est comment rétablir l’ordre constitutionnel face à cette junte militaire. Pour Fodé Mohamed Soumah, seule l’union sacrée des partis du pays pourra permettre d’y arriver.

« Aujourd’hui, personne ne doit aller seule à la conquête du pouvoir. Personne. Donc, c’est le lieu de nous donner la main afin que nous puissions d’abord, dans l’unité d’action, servir de pression contre les autorités du moment. C’est le moment d’appeler les uns et les autres à l’unité d’action. Parce que tout seul, personne ne pourra y arriver. Parce que tout seul, on ne peut pas créer une forme de pression. C’est pourquoi j’ai répondu à l’appel de l’UFR et nous allons essayer d’aller vers d’autres afin que nous créions une force susceptible de mettre la pression sur les autorités du moment. C’est de ça qu’il s’agit. Ce n’est pas les élections, puisque nous n’avons même pas le chronogramme. Ce n’est pas qui sera président ? Parce que nous n’avons même pas les élections. Le problème aujourd’hui, c’est comment faire pour rétablir l’ordre constitutionnel. Et ça ne peut se faire que dans l’union, dans l’unité d’action et dans l’union sacrée. Je crois que nous pouvons. Aujourd’hui, nous avons un aîné, c’est Sidya Touré. Nous avons quelqu’un qui a occupé diverses fonctions dans ce pays. C’est Sidya Touré (…) Donc, j’exhorte les membres du bureau exécutif de l’UFR qui ont fait une approche auprès de GDE, auprès de la GéCi, de ne pas se fatiguer, d’aller vers les autres. Il faut que nous soyons assez forts pour faire reculer le CNRD. Il faut que nous soyons assez forts pour exiger le retour à l’ordre constitutionnel. Ceux qui pensent qu’ils peuvent le faire tout seul n’ont qu’à continuer dans leur élan. Donc, j’en appelle à l’unité, à l’union sacrée, à l’unité d’action pour que nous puissions sortir de cette situation de précarité. Parce que tout va mal. C’est ça la vérité. Rien ne bouge, rien ne marche », a martelé Fodé Mohamed Soumah devant les militants au siège de l’UFR.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620 589 527/664 413 227

L’article Retour à l’ordre constitutionnel : l’UFR, la GéCi et GDE entendent unir leurs forces pour faire reculer le CNRD est apparu en premier sur Guineematin.com.

Lire l'article en entier