Lutte contre le changement climatique : AWLN lance le Programme de transition écologique des femmes de Guinée

il y a 1 semaine 88
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

A la faveur d’un point de presse tenu ce mardi 9 juillet 2024, le Programme de transition écologique des femmes de Guinée (PTEFGUI) a été officiellement lancé à Conakry. L’initiative est de African Women Leaders Network (AWLN)/Réseau des Femmes Leaders Africaines. Une démarche qui traduit l’engagement des femmes leaders dans la bataille du siècle relative à la lutte contre le changement climatique dans notre pays.

Prenant cette mesure, les femmes leaders ont fait le choix de quatre projets qui visent l’adaptation et l’atténuation dans le but de garantir la survie et le bien-être des populations, notamment : le reboisement inclusif et durable sous le sigle « Une femme, un arbre », le projet de gestion des déchets solides et le du projet d’intensification de l’usage des foyers améliorés et du réchaud à gaz.

L’objectif pour ces femmes est de participer activement à la lutte contre le changement climatique. Dans ce cadre, les différents projets qui le composent traduisent tout d’abord, la compréhension des questions environnementales par les Femmes Leaders suite à l’observation des menaces et à la lecture des documents fondamentaux qui normalisent la coordination de la problématique environnementale dans notre pays.

Dans son discours introductif, la Présidente de AWLN, l’ancienne ministre du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Artisanat, Mariama Diallo Sy, après avoir rappelé le contexte de l’initiation de ce programme, a indiqué que c’est le moment plus que jamais opportun que les femmes leaders ayant dirigé de très hauts postes de responsabilité dans le pays, se lancent dans ce programme, cette vision qui s’étend sur les cinq prochaines années.

« Ce n’est pas une opération ponctuelle, nous nous sommes assises pendant des mois pour travailler sur ce projet. Des jours et des nuits, nous y avons réfléchi, nous y avons travaillé, chacune d’entre nous étant spécialiste d’un domaine ou d’un autre pour se dire qu’on ne peut pas rester les mains croisées, on ne peut pas s’asseoir et assister impuissantes à ce qui se passe sur le plan écologique. Nous devons faire quelque chose », a rappelé la Présidente de African Women Leaders Network.

Pour sa part, Mme M’Ballou Fofana, cheffe d’entreprise agrobusiness et Coordinatrice générale du Programme de transition écologique des femmes de Guinée (PTEFGUI) a indiqué que ce programme est une volonté des femmes leaders provenant de plus de 400 groupements et réunis au sein de AWLN, parce que conscientes du  rôle est le leur dans la préservation et la protection de l’environnement.

De son côté, l’ancienne ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts, Hadja Kadiatou N’Diaye, Responsable du projet de reboisement inclusif et durable avec pour slogan « Une femme, un arbre », a confié que pendant les cinq ans de ce programme, il sera planté un total de 2.500.000 arbres, soit 500.000 arbres par an et par les femmes. Une contribution de AWLN à la reconstitution, la conservation et la protection du couvert végétal de la Guinée. Et donc, un axe prioritaire de lutte contre le changement climatique pour les femmes leaders placé également sous l’angle de la mobilisation sociale et civique.

Prenant la parole, Hadja Aïssata Daffé, ancienne ministre des Affaires, de la Promotion féminine et de l’Enfance, Responsable du projet de gestion des déchets solides a focalisé sa communication sur l’atténuation de l’insalubrité et l’acquisition de revenus dans le processus de tri, de plastification et de production de matières pour les industries de transformation

Dans son adresse, Dre Fatou Sikhè Camara, ancienne ministre des Affaires, de la Promotion féminine et de l’Enfance, et Responsable du projet d’intensification de l’usage des foyers améliorés et du réchaud à gaz a présenté ce projet comme une alternative crédible pour la vision dans le cadre de la reconstitution de la faune et de la flore guinéennes. Toute chose qui passe par la sensibilisation à l’usage des foyers améliorés et l’intensification de la campagne pour l’atteinte de l’objectif zéro carbonisation.

Mme Sanoh, Djénabou Saïfond Diallo, ancienne ministre de la Coopération internationale, est la Vice-présidente de AWLN. A ce titre, elle a invité les autorités guinéennes ainsi que les partenaires au développement à soutenir le Programme de transition écologique des femmes de Guinée.

Lire l'article en entier