Kankan : des acteurs sociopolitiques saluent la dissolution du gouvernement Bernard Goumou

il y a 1 mois 65
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Les réactions se multiplient au lendemain de la dissolution par décret du gouvernement dirigé jusque-là par Dr Bernard Goumou. Dans la préfecture de Kankan, des acteurs sociopolitiques, interrogés par l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture, disent ne pas être surpris par cet acte du pouvoir central. Mais, ils invitent le Général Mamadi Doumbouya à en tirer les leçons en mettant en place une équipe capable de relever les défis du moment.

Pour la coordination régionale du RPG, la nomination et la dissolution d’un gouvernement relèvent du pouvoir discrétionnaire du président. Elle invite le Général à libérer « les prisonniers politiques » et à permettre le retour des « exilés politiques » sans condition. C’est ce qu’a déclaré Sory Sanoh, membre de la coordination.

« La nomination d’un gouvernement et sa dissolution relèvent du pouvoir discrétionnaire d’un président. Pour hier, on ne dira pas que c’était une surprise ; mais, c’était auprès de la surprise. Ces derniers temps, il y avait beaucoup de critiques et de bruits autour des ministres. Selon mon analyse personnelle, tous ceux qui étaient du gouvernement n’étaient pas mauvais. Mais à un moment donné, pour bien faire, il faut dégager tout le monde et reprendre les bons. Je m’attends à ce que le président fasse une ouverture pour la composition d’un gouvernement d’union nationale. Nous invitons également le président à libérer les prisonniers politiques et à accepter le retour des exilés politiques, sans condition… »

Ousmane Traoré, président du Réseau d’appui au développement communautaire et à l’éducation civique, considère que cette dissolution n’est pas surprenante, étant donné la cacophonie qu’il y avait au sommet de l’Etat.

Ousmane Traoré, président de l’ONG Réseau d’Appui au Développement Communautaire et à l’Éducation Civique

« Cela n’a pas été une surprise pour moi. Comme vous le savez, il y a un bon moment qu’on constate de l’insubordination, un manque de cohésion et de solidarité au sein du gouvernemental. Cela dénotait alors une perceptive de dissolution de ce gouvernement. Donc, le président de la transition le Général Mamadi Doumbouya a pris ses responsabilités devant l’histoire et devant les hommes, en mettant le gouvernement hors service. Maintenant, la dissolution d’un gouvernement ne veut pas dire que par un coup de baguette magique on va tout changer, ça demande du temps et des moyens, surtout des moyens humains qui comptent beaucoup dans la gestion d’un Etat… »

Lancinè Condé, secrétaire fédéral du Bloc Libéral et conseiller communal à la mairie de Kankan, salue la dissolution, estimant qu’elle était nécessaire en raison des dissensions et des querelles au sein du gouvernement.

Lancinè Condé, secrétaire fédéral du Bloc Libéral et conseiller communal à la mairie de Kankan

« J’apprécie cette dissolution parce que lorsque vous voyez au sommet du gouvernement, il y avait trop de cacophonie, trop de guéguerre entre les ministres. Ce qui n’est pas bon. Ceux qui sont censés gouverner, si ceux-là ne se respectent pas, je pense que s’il n’y a pas de compréhension, la meilleure solution, c’est de les démettre. Je salue l’action du président, d’autant plus qu’il avait du mal à se séparer de certains ministres, qui n’avaient pas d’actions… Il fallait les enlever. Mais, le président n’avait jamais pris un décret et ces derniers temps, ça partait dans tous les sens. Il fallait se décider pour ne pas que le bateau coule. Voilà une décision que je salue vraiment. »

Kalil Kouyaté, membre de la société civile régionale de Kankan, voit en cette dissolution une excellente mesure.

Kalil Kouyaté, membre de la société civile régionale de Kankan

« Moi je pense que cette dissolution du gouvernement par le Général Mamadi Doumbouya est une excellente mesure parce qu’il est vrai que depuis quelques temps, la population s’attendait à cela. Il y avait pas mal de choses qui n’allaient pas dans le pays. Ces derniers temps, tout le monde sentait que ça n’allait pas, il y avait des frustrations partout, des problèmes d’électricité, d’eau, les prix des denrées qui sont revus à la hausse, l’internet qui est coupé, les mesures de restrictions imposées à la presse. Franchement, ça n’allait pas et on s’attendait à ce que le président fasse quelque chose. C’est ce qu’il a fait hier. Maintenant, je souhaite qu’il choisisse cette fois très bien les gens pour meubler le prochain gouvernement. Il est clair que plusieurs ministres du gouvernement passé n’étaient pas à la hauteur… »

 De Kankan, Abdoulaye N’Koya SYLLA pour Guineematin.com

The post Kankan : des acteurs sociopolitiques saluent la dissolution du gouvernement Bernard Goumou first appeared on Guineematin.com.

L’article Kankan : des acteurs sociopolitiques saluent la dissolution du gouvernement Bernard Goumou est apparu en premier sur Guineematin.com.

Lire l'article en entier