Conakry : une maison et son contenu partis en fumée au quartier Simbaya-École

il y a 1 mois 64
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

C’est aux environs de 1è heures hier, lundi 19 février 2024, que cet incendie s’est déclaré dans cette concession à ‘’Simbaya-Ecole’’, dans la commune de Matoto. Il n’y a eu aucune perte en vie humaine, mais d’importants dégâts matériels ont été enregistrés. Et, selon les informations confiées à Guineematin.com ce mardi, c’est un circuit qui est à l’origine de cet incendie qui s’est révélé très vorace.

Elhadj Yaya Sylla, imam de la mosquée Somparéya, commune Matoto au quartier Simbaya école

« J’étais à l’intérieur de la mosquée, après avoir guidé la prière de 16 heures, j’ai vu les gens appeler : au secours, au secours. Ils ont dit que c’est le courant électrique. Cela a coïncidé l’arrivée du courant de l’EDG. Avant d’appeler les gens, je me suis rendu encore dans la mosquée. J’ai allumé l’appareil de la mosquée, puis j’ai pris le micro pour dire : au secours, au secours. Les jeunes, les femmes, les vieux, tout le monde était sorti pour faire son mieux. Nous avions appelé fatiguer les sapeurs-pompiers de la commune, malheureusement avant leur arrivée, la maison avait pris feu entièrement. Si les sapeurs-pompiers de Topaz ne venaient pas, ça allait être catastrophique. Les familles passent la nuit à la belle étoile, même les habillements ils n’en ont pas. Leurs enfants n’ont même pas été à l’école, les femmes n’ont pas aussi été au marché aujourd’hui. J’ai passé la nuit dernière avec eux, à la belle étoile. Nous partageons le même quartier que le maire, mais aucun message de l’autorité communale n’est venu. Je lance un appel solennel au gouvernement, au président de la République, à la mairie de la commune de Matoto et à tous les fidèles musulmans. Je veux qu’on vienne en aide aux sinistrés. Les pauvres qui étaient logés dans ces maisons ont repris leur vie à zéro », expliqué Elhadj Yaya Sylla, imam de la mosquée Somparéya.

Le sous-lieutenant Mory Bangoura (en service au Bataillon Spécial de Conakry) est l’une des victimes de cet incendie. Il a tout perdu dans sa maison.

Sous lieutenant Mory Bangoura, victime

« Avant que les sapeurs-pompiers ne viennent, les voisins avaient beaucoup travaillé. Rien n’est sorti de chez nous. Le feu a commencé les dégâts chez moi avant de poursuivre chez les autres. C’est un coup circuit qui est à l’origine de cet incendie. Je suis venu avec des éléments au camp pour maîtriser le feu, mais rien n’est sorti, tout est parti en fumée. Les sapeurs-pompiers ont appuyé les efforts des jeunes pour éteindre le feu. Il y avait deux congélateurs chez moi, une bibliothèque, un lit, une armoire, la machine de ma femme. Je viens d’acheter deux panneaux à 5 500 000 francs guinéens, tout est brûlé. Mais Dieu merci, on a rien eu. Nous sommes logés ici, nous les locataires on a perdu et le propriétaire aussi, puisque c’est sa maison. Donc si les autorités nous aident, ça va beaucoup nous faire plaisir », a-t-il indiqué.

Maison, incendie

Ismaël DIALLO pour Guineematin.com

Tel : 624693333

The post Conakry : une maison et son contenu partis en fumée au quartier Simbaya-École first appeared on Guineematin.com.

L’article Conakry : une maison et son contenu partis en fumée au quartier Simbaya-École est apparu en premier sur Guineematin.com.

Lire l'article en entier