37 jeunes tués du 1er juin 2022 au 05 décembre 2023 : les fédérations de l’UFDG dénoncent le CNRD (liste)

il y a 2 mois 138
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

« Le 05 septembre 2021, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA nous promettait que plus personne n’allait être tuée pour rien. Mais hélas visiblement cette promesse n’est valable que pour les autres localités de la Guinée où les forces de défenses et de sécurités supplient les manifestants de ces lieux de rentrer chez en leur promettant que la revendication objet de la manifestation sera satisfaite. Par contre à Ratoma et précisément sur l’axe, un manifestant n’a droit qu’à une balle dans la tête. Chez nous, tuer un innocent citoyen civil est devenu un acte normal et banal pour les forces de défense et de sécurité. Du 1er juin 2022 au 05 décembre 2023 nous regrettons 37 jeunes tombés à la fleur de l’âge sous les balles assassines des FDS en toute impunité (liste jointe). Pire nous n’avons même plus le droit de leur offrir des funérailles dignes de nom. Quelle cynique refondation ? », s’est interrogé Mamadou Cellou Kampala Diallo, au nom des fédérations de l’UFDG.

Ci-dessous, l’intégralité de cette déclaration et la liste des victimes :

UFDG dénonce le CNRD

Listes des victimes du CNRD

L’article 37 jeunes tués du 1er juin 2022 au 05 décembre 2023 : les fédérations de l’UFDG dénoncent le CNRD (liste) est apparu en premier sur Guineematin.com.

Lire l'article en entier