Retrait de la délégation de pouvoir à la FGBB : le CNOSG, la FIBA et le CIO saisis

il y a 1 jour 25
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Dans un arrêté pris la semaine dernière, le ministre de la jeunesse et des sports, Keamou Bogola Haba a décidé du retrait de la délégation de pouvoir jusque-là accordée à la Fédération guinéenne de Basketball. Et cette instance, dirigée par Sakoba Keita, n’a pas tardé à réagir.

À la faveur d’un courrier en date du 6 juin, l’institution a saisi le Comité National Olympique et Sportif de Guinée, la FIBA et le Comité international olympique (CIO) pour solliciter auprès d’eux, une intervention pour amener le ministère à changer d’avis. La FGBB dit s’inquiéter que ce retrait de délégation de pouvoir ne compromette dangereusement la participation de l’équipe nationale U17 à la Coupe du monde.

« Au vu des nombreuses échéances strictes ne pouvant pas être repoussés afin d’assurer le succès de cette compétition majeure (procédures de visa, programmation des matchs, vente de billets, accréditations, etc.) et afin de protéger l’intégrité de la compétition, le Comité exécutif de la FIBA Monde peut prendre la décision pure et simple de retirer la Guinée de la Coupe du monde FIBA-U17 et d’exposer la Fédération Guinéenne de Basketball à des lourdes sanctions disciplinaires », peut-on lire dans le communiqué diffusé par la FGBB.

Dans son courrier, la FGBB rappelle qu’il est « impossible pour quelconque organisation sportive sérieuse de sélectionner, regrouper et accompagner une équipe nationale à la Coupe du Monde en moins de vingt un jours » et dénonce ce qu’elle appelle « de l’ingérence pure et simple des pouvoirs publics dans une Fédération nationale ».

Mosaiqueguinee.com

Lire l'article en entier