Guinée : la lutteuse Yarie Camara désignée «meilleure combattante» de 2023

il y a 2 mois 47
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Incontestablement la lutteuse guinéenne la plus connue au monde, Fatoumata Yarie Camara a été logiquement désignée « meilleure combattante » de son pays en 2023. Cela, à la faveur de la première édition de la Nuit des Sport de combat organisée vendredi 08 décembre par la structure Sports Events.

Dans les choix des jurys, la Reine guinéenne du combat a devancé 14 autres combattants issus des cinq meilleures fédérations de sport de combat en Guinée. Il s’agit des Karatékas Mamadi Touré, Alhassane Sylla et Jean Michel Condé ; les judokas Moustapha Fofana, Aminata Soumah et Harouna Diawara ; les lutteurs Aboubacar Demba Camara et Balla Sema Pivi ; les boxeurs Youssouf Diallo, Aissatou Keita et Mamoudou Diallo. Mais aussi devant les taekwondoïstes Fatoumata Binta Diallo, Mamadou Bella Diallo et Oumou Koultoumy Diallo.

En recevant ce prix, Fatoumata Yarie Camara, 27 ans, 14 médailles, a remercié les organisateurs de l’évènement pour ce prix qui exprime la reconnaissance pour ce qu’elle fait. Elle a également remercié ces encadreurs et sa famille.

D’autres prix ont été attribués au cours de la cérémonie. Il s’agit notamment du prix de meilleur président de fédération sportive de combat qui a été attribué à Me Cheik Condé, président de la Fédération Guinéenne de Karaté. Ancien boxeur, le ministre de Lansana Béa Diallo a, lui, reçu un satisfécit pour tout ce qu’il a fait pour le pays. Notamment pour l’organisation en 1998 d’un des plus grands combats sur le sol guinéen – il avait battu l’Américain Rob Bleakley à Conakry.

Une première en Guinée

La Nuit des Sports de Combat, est une première qui vient récompenser exclusivement les acteurs des sports de combat, grands pourvoyeurs de médailles du pays. « On a tenu à organiser cette soirée parce que le plus souvent on attend parler de tous les autres sports […], mais les sports de combat ne sont pas pris en compte comme cela se doit », a expliqué Elhadj Abdoulaye de Sports Events, la structure organisatrice de la Nuit des Sports de Combat. « On a décidé de remercier ces acteurs qui sortent du pays et qui nous ramènent des médailles, des acteurs qui se battent ici (en Guinée) mais qui ne vivent pas de leur art… », a-t-il poursuivi.

 L’ensemble des prix par discipline et par catégorie

–      KARATE : Mamady Touré (meilleur sénior), Jean Michel Condé (meilleur junior), Alhassane Sylla (meilleur cadet) ;

–          Judo : Moustapha Fofana (meilleur sénior), Harouna Diawara (meilleur junior), Aminata Soumah (meilleure cadette) ;

–          Lutte : Fatoumata Yarie Camara (meilleure sénior), Aboubacar Demba Camara (meilleur junior), Balla Sema Pivi (meilleur cadet) ;

–          Boxe : Youssouf Diallo (meilleur sénior), Aissatou Keita (meilleure junior), Mamoudou Diallo (meilleur cadet) ;

–          Taekwondo : Oumou Koultoumy Diallo (meilleure sénior), Mamadou Bella Diallo (meilleur junior), Fatoumata Binta Diallo (meilleure cadette).

–          Meilleure combattante ou Reine du combat : Fatoumata Yarie Camara

–          Meilleur président de Fédération : Me Cheikh Condé.

Lire l'article en entier