Guinée : après la dissolution du Gouvernement, le Gal Amara Camara rencontre les intérimaires

il y a 1 mois 58
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Gouvernement : les intérimaires des départements ministériels reçus par le général Amara Camara 
Après la dissolution du gouvernement, les intérimaires notamment, les secrétaires généraux et les directeurs de cabinet ont été reçus ce mardi 20 février par le ministre secrétaire général à la présidence, le Général Amara Camara.
Dans sa communication diffusée à la télévision nationale, le ministre  général Amara Camara a rappelé que le président de la République, général Mamadi Doumbouya pris sa responsabilité depuis le 5 septembre 2021 en allant dans la fermeté et donner à la Guinée, une chance de développement dans tous les secteurs.
Dans la salle, Gl Amara Camara a insisté que la transition en Guinée est politique, économique et sociale. « Dans l’exercice des fonctions des ministres, il a été constaté qu’il fallait donner un nouveau souffle. Pour assurer la continuité du travail, le chef de l’Etat a bien voulu renouveler sa confiance en vous pour gestion des affair
Vingt-quatre heures après la dissolution du gouvernement Goumou, les intérimaires notamment les secrétaires généraux et les directeurs de cabinet ont été reçus ce mardi 20 février par le ministre secrétaire général à la présidence, le Général Amara Camara.
Dans sa communication diffusée à la télévision nationale, le Ministre a rappelé que le président de la transition, général Mamadi Doumbouya a pris sa responsabilité depuis le 5 septembre 2021 en allant dans la fermeté et donner à la Guinée, une chance de développement dans tous les secteurs.
Dans la salle, le Gal Amara Camara a insisté sur le fait que la transition en Guinée est politique, économique et sociale. « Dans l’exercice des fonctions des ministres, il a été constaté qu’il fallait donner un nouveau souffle. Pour assurer la continuité du travail, le chef de l’Etat a bien voulu renouveler sa confiance en vous pour la gestion des affaires courantes. Cela voudrait dire que ça devrait être fait proprement, dans la rigueur et dans la ponctualité (…) », a-t-il expliqué.
Lire l'article en entier