Concours de recrutement à la fonction publique : de nouveaux éclaircissements apportés par le ministère en charge du concours

il y a 3 semaines 105
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Après la sortie du ministre du Travail et de la Fonction Publique, Faya François Brouno, il y a juste une semaine, c’est le secrétaire général dudit ministère qui a animé une conférence de la presse ce mardi, 21 mai 2024, à Conakry. Objectif, apporter des éclaircissements sur des questions techniques du concours de recrutement à la fonction publique. Pour Aboubacar Kourouma, il y aura 30 questions de culture générale et 30 questions de spécialité pour les candidats pour une durée de 3 heures, a appris un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Aboubacar Kourouma, Secrétaire Général du ministère de la Fonction publique

« Cette année nous voulons donner l’égalité des chances à toutes les filles et à tous les fils de ce pays. Égalité des chances parce que les questions seront sous forme de QCR. Le candidat aura sa tablette sur laquelle il va répondre aux différentes questions. C’est le lieu de préciser qu’il y aura deux parties. La première partie : ce sont les questions de culture générale et la deuxième les questions de spécialités. Il y aura donc 30 questions de culture générale et 30 questions de spécialités. Les candidats auront trois heures pour traiter leur sujet soit 3 minutes par question. Nous souhaitons que le sujet soit lancé le jour du concours à 10 heures, pour que ça prenne fin à 13 heures. Le premier groupe va commencer le dimanche 26 mai 2024. Vous savez, pour accéder à la fonction publique, chaque ministère demandeur est un concours. Donc, nous avons 26 concours que nous allons organiser. Pour des questions de logistique,  nous les avons constitués en des groupes. Vous avez le groupe un qui va commencer le 26 mai, et sera uniquement consacré au ministère de la promotion féminine et de l’enfance, etc. », expliqué le secrétaire général du département.

Poursuivant, Aboubacar Kourouma a dévoilé les besoins par département ministériel.

« Pour le compte du ministère de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables, nous devons recruter 84 nouveaux fonctionnaires. Nous avons 3 177 candidats ; Pour le compte du ministère de la pêche et de l’économie maritime, nous recrutons 33 nouveaux fonctionnaires. Nous avons 1 083 candidats ; Pour le compte du ministère des transports nous recrutons 56 nouveaux fonctionnaires. Nous avons 1 649 candidats ; pour le compte du ministère du travail et de la fonction publique nous recrutons 85. Nous avons 1 289 candidats, Primature nous recrutons 47 et nous vous 850 candidats ; secrétaire général du gouvernement nous recrutons 29 et nous avons 723 candidats, ministère des affaires étrangères nous recrutons 23. Nous avons 4 054 candidats ; ministère de l’économie et des finances nous recrutons 23 et nous avons 6 682 candidats ; ministère des mines et Géologie nous recrutons 30 et nous avons 2 341 candidats, ministère de l’enseignement technique nous recrutons 1 971 et nous avons 3 561 candidats ; ministère de l’enseignement pré universitaire nous recrutons 2 111 et nous avons 16 036 candidats… ».

Malick DIAKITE pour Guineematin.com 

Tél : 626-66-29-27 

The post Concours de recrutement à la fonction publique : de nouveaux éclaircissements apportés par le ministère en charge du concours first appeared on Guineematin.com.

L’article Concours de recrutement à la fonction publique : de nouveaux éclaircissements apportés par le ministère en charge du concours est apparu en premier sur Guineematin.com.

Lire l'article en entier