Case du Fouta à Brouwal Tappé (Pita) : « Un édifice majestueux, destiné à devenir un sanctuaire de spiritualité, de prières… »

il y a 1 semaine 78
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

La case commune du Fouta, construite dans la commune rurale de Brouwal Tappé, dans la préfecture de Pita, a été inaugurée lundi, 8 juillet 2024. C’était en présence du Khalife Général de Fouta, Elhadj Abdoul Ghadiri Dionfo Diallo, du président de la Coordination Nationale des Foulbhè et Haali Pular de Guinée, Elhadj Alsény Barry, de l’inspecteur régional des affaires religieuses de Labé, Elhadj Mamadou Badrou Bah ainsi des représentants de plusieurs organisations sociales et administratives. La cérémonie a été marquée par une forte mobilisation des populations de Fouta en général et de Brouwal Tappé en particulier. A cette occasion solennelle, plusieurs discours ont été prononcés, dont celui Elhadj Mamadou Djouma Bah, président de l’Association des Ressortissants de Pita, a constaté sur place Guineematin.com à travers ses reporters.

Dans son intervention, Elhadj Mamadou Djouma Bah a magnifié la solidarité et l’entente entre guinéens et indiqué le rôle que devra jouer cette maison du Fouta pour les communautés.

Guineematin.com vous propose ci-dessous le discours inaugural de la case du Fouta, lu par Elhadj Mamadou Djouma Bah :

Elhadj Mamadou Djouma Bah, président de l’association des ressortissants de Pita

« Monsieur les représentants du Gouvernement,

Monsieur les représentants de la préfecture de Pita,

Messieurs les membres des différentes délégations spéciales de la préfecture de Pita,

Très respecté Calife général du Fouta,

Monsieur le président de la CNFHP,

Messieurs les représentants de la Haute Guinée, de la Basse Guinée et de la Guinée Forestière,

Distingués invités, en vos rangs, grades et titres, tout protocole confondu,

C’est avec une immense émotion et une joie incommensurable que je prends la parole à cette occasion historique et mémorable de l’inauguration de la Maison du Fouta. Aujourd’hui, nous ne célébrons pas seulement l’ouverture d’un bâtiment, mais nous honorons le fruit d’un rêve collectif, forgé par la détermination et le dévouement des citoyens du Fouta. Permettez-moi de vous souhaiter à toutes et à tous un séjour des plus agréables ici, à Brouwal Tappé.

Cet édifice majestueux, né de la générosité et du financement volontaire de nos concitoyens, est destiné à devenir un sanctuaire de spiritualité, de prières et de bénédictions pour la paix et la prospérité de notre chère Guinée. Il symbolise notre unité et notre engagement à promouvoir la culture et les valeurs qui nous sont chères. Il incarne notre aspiration à un avenir de paix, de solidarité et de prospérité pour tous les fils et filles de notre belle nation.

Sur ce domaine sacré, nous érigerons des structures qui feront rayonner notre culture et notre patrimoine. Parmi les projets ambitieux que nous avons pour ce site, se trouvent les trois cases de nos trois Diwé du Fouta, chacun symbolisant une facette unique de notre riche histoire et de notre diversité culturelle. Nous construirons également un musée dédié à notre héritage, où les générations futures pourront venir s’instruire et s’inspirer des réalisations de nos ancêtres.

Le palais de la culture sera un lieu de rencontres, d’échanges et de célébrations, un espace où artistes, écrivains, musiciens et penseurs pourront se retrouver pour créer et partager. Le hangar des métiers abritera les artisans de notre région : tisserands, forgerons et potiers, qui perpétuent des savoir-faire ancestraux et contribuent à la vitalité de notre économie locale.

Nous établirons une radio des langues nationales pour célébrer la diversité linguistique de notre nation. Cette radio sera une plateforme pour la diffusion de nos traditions orales, de nos chants, de nos histoires et de nos contes, renforçant ainsi notre cohésion sociale. Les ateliers de couture et de coiffure offriront des formations et des opportunités aux jeunes de notre région, en leur donnant les moyens de devenir des acteurs dynamiques de notre société.

Un centre d’études, d’interprétation et d’éducation de l’Islam sera également créé, pour renforcer notre spiritualité et notre connaissance. Ce centre sera un lieu d’apprentissage et de réflexion, où chacun pourra approfondir sa foi et sa compréhension des enseignements de l’Islam.

Chers invités, ce méga projet est plus qu’une simple infrastructure ; il est le cœur battant de notre identité culturelle et une pierre angulaire pour le développement socio-économique de notre région. Une fois achevé, ce lieu deviendra une destination touristique privilégiée, attirant des visiteurs de partout, désireux de découvrir les trésors culturels et spirituels de la Guinée.

Ensemble, nous devons nous unir, main dans la main, pour bâtir ce joyau. Nos efforts collectifs, notre solidarité et notre détermination sont les clés pour transformer ce rêve en une réalité éclatante. En faisant cela, nous assurons non seulement la préservation de notre héritage, mais aussi la construction d’un avenir prospère pour les générations futures.

Chacun d’entre nous a un rôle à jouer dans cette grande entreprise. Chaque pierre posée, chaque geste accompli, chaque effort fourni compte. C’est ensemble que nous réussirons à faire de ce lieu un symbole de notre résilience, de notre fierté et de notre espoir. Je vous invite donc à vous engager pleinement dans ce projet, à apporter votre contribution, aussi modeste soit-elle, et à être des ambassadeurs de notre culture et de notre patrimoine.

Je vous remercie tous pour votre attention, votre présence et votre engagement. Que vive la Guinée ! Que vive la Maison du Fouta ! Ensemble, faisons briller notre culture et notre nation ! »

Propos recueillis par Mamadou Laafa Sow et Hamidou Barry pour Guineematin.com

The post Case du Fouta à Brouwal Tappé (Pita) : « Un édifice majestueux, destiné à devenir un sanctuaire de spiritualité, de prières… » first appeared on Guineematin.com.

L’article Case du Fouta à Brouwal Tappé (Pita) : « Un édifice majestueux, destiné à devenir un sanctuaire de spiritualité, de prières… » est apparu en premier sur Guineematin.com.

Lire l'article en entier