Victoire du Syli et envahissement de la pelouse : réaction du ministre des Sports

il y a 2 mois 158
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Face au Malawi hier jeudi 9 juin à Conakry, le Syli national s’est imposé sur le score de 1-0.  Un but de capitaine Naby Kéita, survenu dans les arrêts de jeu et qui a sonné comme une véritable délivrance pour des millions de supports. Il n’en fallait pas plus pour provoquer l’allégresse des fanatiques du cuir rond. En séjour à Labé, le ministre des Sports, Lansana Béa Diallo a profité de notre micro pour réagir à cette actualité.

« Ce qui était important, c’est de gagner et ils ont gagné. Ils ont montré la manière puisqu’on a dominé le match pendant plus de 90 minutes. Ce qu’il y a aussi, c’est que c’est une nouvelle équipe qui est en train de se construire, ces éléments qui jouent ensemble, sont en train d’apprendre à se connaître. Mais, je pense que c’est important effectivement de gagner. Ç’a été à la dernière minute mais, je pense qu’on a perdu contre l’Egypte aussi à la dernière minute. Et puis quand on regarde le résultat que l’Ethiopie a fait contre l’Egypte, c’est très bien puisque cela permet à toutes les équipes d’être en égalité. Donc, cela veut dire que les compteurs seront mis à zéro », a analysé le ministre des Sports.

S’agissant de l’envahissement de la pelouse par des supporters juste après le coup de sifflet final, le ministre Béa Diallo a regretté ce comportement et en appelle à l’esprit civique de chacun et de tous. « C’est dommage que les gens se comportent de cette manière. Cela fait longtemps que l’équipe nationale n’est plus ici et j’espère vraiment qu’on va pouvoir corriger ce dysfonctionnement pour montrer qu’on est un bon public. Sinon on risque de ne plus faire de match à Conakry», prévient le ministre Lansana Béa Diallo.

Lire l'article en entier