Transition en Guinée : une délégation de la Mano River Union reçue par Morissanda Kouyaté

il y a 8 mois 162
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Une importante délégation de la Mano River Union séjourne actuellement en Guinée. Conduite par le ministre libérien des Affaires étrangères, la délégation est arrivée ce dimanche 5 décembre, à Conakry. Elle était composée de la Secrétaire générale de la MRU et du ministre sierra léonais de la Défense, entre autres.

Selon l’ambassadrice Medina Wesseh, Secrétaire générale de la Manu River Union, cette visite de travail à Conakry est consécutive à la conférence diplomatique sur la paix et la sécurité de la Mano River Union tenue les 22 et 23 novembre dernier, au Libéria.

« Au terme de la réunion, il a été décidé de venir rencontrer les autorités guinéennes afin de s’enquérir du processus électoral de la transition« , a indiqué la Secrétaire générale de la MRU.

Pour sa part, le chef de la délégation,  par ailleurs ministre libérien des Affaires étrangères, a tout d’abord exprimé sa gratitude pour l’accueil chaleureux réservé à lui et à sa suite. Ensuite, Dee Maxwell Saah Kemayah a réitéré l’engagement de la Mano River Union à accompagner la transition guinéenne, à la demande des autorités du pays.

« Nous recevons cette proposition du gouvernement guinéen. La réalité est que ce n’est pas une faveur que nous faisons à la Guinée, mais c’est une obligation inconditionnelle que nous devons au peuple de Guinée et à son gouvernement. Nous sommes les voisins directs. Tout ce que nous faisons dans cette mission, c’est pour apporter l’aide de la Mano River Union à tous  les efforts consentis par l’Union africaine, la Cedeao et les partenaires bi et multilatéraux pour une transition paisible en Guinée« , a-t-il rassuré.

Un engagement qui enchante le chef de la diplomatie guinéenne. Pour Dr Morissanda Kouyaté, cet engagement est un signe de fraternité et d’amitié à l’endroit de la Guinée. Au nom du président de la transition et du Premier ministre,  chef du gouvernement, il a  remercié la délégation pour cette marque.

« Si nous sommes dans la même concession que les autres pays africains, nous sommes dans la même case que la Mano River Union« , a déclaré le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale,  de l’Intégration africaine et des Guinéens de l’Etranger.

Lire l'article en entier