Transition au Mali : la junte condamne les sanctions de la CEDEAO et de l’UEMOA

il y a 4 mois 184
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le gouvernement de la transition dirigé par le colonel Assimi Goïta a réagi dimanche aux sanctions économiques et financières de la CEDEAO et de l’UEMOA contre le Mali.

A travers un communiqué, le gouvernement de la transition malienne dit avoir appris avec « stupéfaction » les sanctions prises à l’encontre du Mali.

Le communiqué indique que lesdites sanctions « contrastent avec les efforts fournis par le gouvernement et de sa disponibilité au dialogue en vue de trouver un compromis avec la CEDEAO sur le chronogramme des élections au Mali »

Dans le communiqué, le gouvernement malien condamne énergiquement les sanctions « illégales et illégitimes » de la CEDEAO et de l’UEMOA qui interviennent à un moment où « les Forces Armées Maliennes engrangent des résultats spectaculaires dans la lutte contre le terrorisme ».

Le gouvernement malien indique que les sanctions financières constituent une « violation manifeste du traité de l’UEMOA et des statuts de la BCEAO ».

Pour rappel, la CEDEAO et l’UEMOA ont à l’issue de leurs sommets extraordinaires tenus ce 09 janvier, à Accra, pris des sanctions économiques et financières contre le gouvernement de la transition malienne.

Sadjo Bah

L’article Transition au Mali : la junte condamne les sanctions de la CEDEAO et de l’UEMOA est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire l'article en entier