TPI de Pita : débats autour de l’attentat à la pudeur organisés à huit clos, à cause de la minorité des acteurs

il y a 1 mois 71
CONTACTEZ info@lekaloum.com

Hier, jeudi, 14 octobre 2021, dans la matinée, le Tribunal de Première Instance (TPI) de Pita a décidé d’organiser à huit clos son audience criminelle sur l’affaire Ministère Public contre ABD, âgé de 17 ans, poursuivi pour un cas d’attentat à la pudeur sur la personne DLM, âgé de 10 ans, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Après avoir rendu sa décision dans l’affaire de viol suivi de meurtre de la fillette de 4 ans, le Tribunal de Première Instance (TPI) de Pita a poursuivi ses audiences criminelles ce jeudi, 14 octobre 2021, par l’examen du dossier Ministère Public contre ABD. Un garçon âgé de 17 ans poursuivi pour ce qui est convenu d’appeler aujourd’hui attentat à la pudeur commis contre le petit DLM, 10 ans révolu.

Cet acte criminel a été enregistré quelque part dans la préfecture de Pita. Mais, en raison de la minorité des enfants concerné par ce procès, le Tribunal de Première Instance (TPI) de Pita a jugé utile d’organiser les débats contradictoires à huit clos.

Après plusieurs heures d’échanges houleux, le Tribunal a déclaré ABD coupable des faits d’attentat à la pudeur à lui reproché prévus et punis par les articles 830, 650, 546, et 114 du code pénal. Pour la répression, il a été condamné à 3 ans de prison, avec une période de sûreté de 2 ans 6 mois.

Par la même occasion, le Tribunal a reçu le petit DLM dans sa constitution de partie civile et a condamné ABD au payement de 10 millions 587 mille 500 francs guinéens à la victime, à titre de dommages et intérêts. 

En raison du caractère confidentiel de ce procès, Guineematin.com ne peut pas donner des informations supplémentaires.

A préciser que dans ce dossier la victime avait comme conseil un pool de deux avocats dont Maître Mamadou Alpha Mariama Diallo, recrutés par l’Unicef, tandis que l’accusé avait comme avocat Maître Lanciné Condé de la clinique juridique de l’OGDH.

Depuis Pita, Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334  

Facebook Comments Box

Commentaires

Lire l'article en entier