Tountouroun (Labé) : la maman du nouveau-né jeté dans un puits mise aux arrêts (Maire)

il y a 1 mois 148
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

On en sait plus sur le corps sans vie d’un bébé en état de putréfaction, dans la commune rurale de Tountouroun, préfecture de Labé.

Selon les informations données par le maire de la dite commune rurale après l’ouverture des enquêtes, les agents de la garde communale en collaboration avec les jeunes de la localité ont pu mettre mains sur la présumée mère de l’enfant qui est mariée ayant 6 enfants dans la matinée de ce vendredi 1 er juillet 2022.

« Se sont les jeunes de la localité qui ont soupçonné la femme d’être l’auteure de l’acte. Ces jeunes ont encerclé le domicile de la femme et m’ont fait signe et j’ai appelé les agents de la garde communale. Lorsqu’elle a été amenée à la mairie, elle a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Elle s’appelle Fatoumata Binta Diallo, mariée et mère de 6 enfants. Elle vit seule avec ses enfants, car son mari n’est pas là actuellement. Selon ses propos, elle serait violée et elle se serait retrouvée avec une grossesse. A l’en croire toujours, après avoir accouché, elle est restée avec le bébé pendant 7 jours avant que celui-ci ne décède. C’est après cela, qu’elle l’a mis dans un sac en plastique et l’a jeté dans le puits qui se trouve non loin de chez elle », explique le maire de Tountouroun, Mamadou Saliou Sow, qui a d’ailleurs salué l’implication des jeunes de sa juridiction qui se sont battus pour que l’auteure présumée soit appréhendée.

Il faut noter que juste après son arrestation la mise en cause dans cette affaire a été conduite à la brigade de recherche de la gendarmerie régionale de Labé.

Aissatou Zawiya Diallo, correspondante régionale de Mosaiqueguinee.com

Lire l'article en entier