Titi à propos du Conor : « nous ne pouvons que nous en prendre à nous-mêmes… »

il y a 8 mois 90
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Pour Aboubacar Titi Camara, l’annonce de la mise en place d’un Comité de normalisation à la tête du football guinéen découle des mauvaises décisions prises ces dernières années. « Nous ne pouvons que nous en prendre à nous-mêmes », a-t-il dit, estimant que la mise en place d’un comité de normalisation était finalement devenue inévitable.

« On savait bien que la candidature de monsieur Antonio Souaré n’était pas autorisée, mais on a quand même décidé de l’accepter. Et quand la FIFA et la CAF sont intervenus, on n’a pas été à mesure de corriger les choses pour aller sur de bonnes bases. Quand vous voyez comment les instances du football guinéen fonctionnent, que ce soit la Fédération, les ligues professionnelle et amateur, vous relèverez beaucoup de dysfonctionnements et cela n’aide pas notre football », a dit l’ancien capitaine du Syli national.

Pour Titi Camara, les mêmes raisons qui ont conduit au CONOR de 2016 sont presque les qui conduisent à celui qui sera mis en place dans les prochains jours. Il exhorte donc les prochains membres du prochain CONOR à privilégier l’intérêt du football guinéen. « J’attends d’eux du patriotisme, de la rigueur dans le travail, afin que notre football n’ait plus à vivre ce que nous vivons… », a-t-il lancé à l’endroit des futurs membres.

Lire l'article en entier