Thierno Nouhou, cambiste: « Oustaz Taïbou ne veut pas payer l’argent qu’il me doit, c’est pourquoi il a cherché l’intermédiation des marabouts »

il y a 6 mois 318
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]


L’affaire de 8.086.321.800 gnf (huit milliards 86 millions 321 mille 800 francs guinéens) opposant le prédicateur Islamique Mamadou Taïbou Bah connu sous l’appellation de Oustaz Taïbou Bah à Thierno Nouhou Diallo, cambiste de profession, est loin de connaître son épilogue.

Le cambiste qui a été débouté lors du procès en appel et à la Cour Suprême, vient d’intenter un autre procès contre M. Bah pour « charlatanisme et menace de mort », tout en attestant détenir toutes les preuves dans cette affaire. 
Pour rappel, Oustaz Taïbou Bah, a, suite à la plainte formulée contre lui pour « charlatanisme et menace de mort » été interpellé et placé en détention près d’une semaine à la maison centrale, avant d’obtenir une remise en liberté provisoire assortie d’un contrôle judiciaire, nous apprend-on. 
Pour parler de ce nouveau rebondissement, Thierno Nouhou Diallo a invité un groupe de journalistes, ce vendredi 14 janvier, dans son bureau, sis au marché Marina, pour parler de la procédure qui est en cours et le bienfondé de cette nouvelle plainte.

« La menace qu’il a mise en exergue est une menace dangereuse et les circonstances dans lesquelles il a parlé de cela sont vraiment rocambolesques. Aller chez les marabouts et parler des noms de gens là-bas avec l’intention de les tuer n’est pas un acte pardonnable. C’est pourquoi, j’ai décidé de porter plainte. Dans les preuves que nous avons par rapport à son comportement, il a cité beaucoup de personnes. Mais avant, n’oubliez pas que cela est la suite logique d’un dossier judiciaire qui est entre nous et qui est pendant devant les tribunaux. Nous sommes actuellement à la Cour d’Appel, dans le dossier de payement en civil. », a-t-il expliqué.
Plus loin, ce cambiste  dira ceci: « puisque nous sommes en procédure judiciaire et il ne veut pas payer l’argent qu’il me doit, qui s’élève à 8,086,321,800 gnf, c’est pourquoi il a cherché l’intermédiation des marabouts ou les hommes du mauvais, du mal pour mieux le faire. Donc constatant cela et ayant entendu mon nom et les noms de ma famille, dont mon petit frère Thierno Hamidou, la cœpouse de ma maman, les magistrats, les juges mais aussi des noms des civils (…) pour arriver à ses fins il a décidé de citer tous ces gens là, pour qu’ils soient massacrés et que leur sang coule comme un fleuve. Moi j’ai eu les échos de cette histoire de maraboutage il y a longtemps mais de surcroît il était en procès avec un des ses marabouts qu’il avait envoyé au Tribunal de Kindia. C’est dans ça, moi j’ai eu les échos par rapport à ce qu’il avait l’intention de faire ou ce qu’il voulait nous faire. Donc ayant compris cela, j’ai décidé de porter plainte. »
Pour finir, Thierno Nouhou Diallo a fait savoir que cette procédure est loin de se terminer, parce que la menace de mort tient, le charlatanisme tient. « Toutes les preuves existent, mais c’est le tribunal qui nous départagera. Je suis engagé dans cette procédure, celui [Oustaz Taïbou Bah] qui fait que je prends un grand fardeau ou je dois payer les gens à des milliards, parce que si quelqu’un n’a pas de dettes ou des créances tu en crées et tu fais semblant qu’il n’a qu’à aller ailleurs pour avoir son argent. C’est une erreur. Et moi je n’ai pas à réclamer cet argent à lui et à sa femme. Il se fait croire que lui il ne fait pas des affaires ou il n’a jamais fait des affaires et pourtant c’est lui qui a utilisé sa femme comme un appât… »
Mamadou Yaya Barry

 622 26 67 08

L’article Thierno Nouhou, cambiste: « Oustaz Taïbou ne veut pas payer l’argent qu’il me doit, c’est pourquoi il a cherché l’intermédiation des marabouts » est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire l'article en entier