Télimélé : la miraculeuse disparition d’un petit animal dans les locaux du service environnement  suscite l’inquiétude

il y a 1 mois 268
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Dans la journée samedi 21 mai 2022, un animal dénommé le paresseux a été saisi par les citoyens du centre ville puis déposé au service de l’environnement des eaux et forêts.
Ce mammifère de taille moyenne, presque toujours suspendu à l’envers sur les arbres se déplace lentement et selon les scientifiques.  Il jouit d’une grande capacité thérapeutique et médecinale.
En effet, dans la matinée de ce dimanche, fort malheureusement, les agents de l’environnement qui s’apprêtaient à acheminer l’animal à Boké ont été surpris de constater sa disparition et se sont mis à sa recherche mais en vain.
A ce propos, le chef section des forêts et faunes, sergent Sans Diallo a apporté des précisions : « J’étais à Santou sur le point de revenir d’une mission dans la sous-préfecture Kawessi lorsque le directeur préfectoral de l’environnement m’a appelé pour m’annoncer la saisie d’un animal dénommé le paresseux et qui était déjà déposé dans nos locaux. A mon arrivée, sur instructions de la hiérarchie, je devais le conduire à Boké. Au moment où je faisais ma valise pour bouger, l’agent qui était de garde m’a informé que l’animal est porté disparu. »
Dans les locaux de l’environnement, c’est la stupéfaction et la psychose totale tant on se demande comment ce mammifère, a-t-il pu sortir de sa cage pour s’évader!
Aux dernières nouvelles, le caporal chef Pé Sandi qui était de garde a été interpellé et déposé à la gendarmerie en attendant de tirer au clair cette affaire.
Le chef section des forêts et faunes sergent Sans Diallo, demande le concours de tous les citoyens pour retrouver cet animal fugitif.
Affaire à suivre.
Lire l'article en entier