Télimélé : la journée internationale de lutte contre le VIH/SIDA célébrée au lycée Ley-Wendou 

il y a 1 mois 43
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, le monde a célébré la 33ème journée internationale de lutte contre le SIDA mercredi dernier, 1er décembre 2021. À cette occasion, l’ONG internationale OPALS, à travers le CECOJE (une structure de la Maison des Jeunes de Télimélé) a animé un sketch de sensibilisation des élèves au lycée Ley-Wendou devant une marrée humaine.

Cette année, à Télimélé, la journée a été célébrée sous le thème « Tous ensemble pour vaincre le VIH/Sida d’ici à 2030 »

Dans sa communication, le responsable chargé de Projet/Programme d »OPALS, Docteur Moussa Diallo, a tout d’abord salué le courage et la foi des personnes vivant avec le VIH Sida, avant de rendre hommage aux personnes qui ont perdu la vie à cause de cette maladie. 

Docteur Moussa Diallo, chargé de projet7programme de OPALS

« Je m’incline pieusement devant la mémoire des illustres disparues de cette maladie. Il y a de cela 33 ans, précisément le 5 juin 1981 que le premier cas a été dépisté aux USA. Depuis, le virus a entraîné la mort de plus de 36,3 millions de personnes dans le monde. Face à cette situation, le monde s’est fixé pour objectif de mettre fin à cette pandémies d’ici à l’horizon 2030. Cela ne saurait se réaliser sans l’implication de toutes et de tous. Pour y arriver, nous jeunes, l’avenir de ce pays, devons changer nos pratiques, nos habitudes et notre façon de faire. Les jeunes sont les plus touchés. De 15 à 49 ans, les études ont montré que le taux de prévalence est de 1,5%. Les mêmes études ont montré que la prévalence varie à travers le sexe ; 1,6% chez les femmes et 1,3% chez l’homme », a indiqué le responsable chargé de Projet/Programme d »OPALS.

S’adressant aux élèves et à l’ensemble des personnes venues assister à cette activité, Docteur Moussa Diallo a conseillé les mesures de prévention. « Partout en Guinée vous êtes exposés si vous ne prenez pas des mesures de précaution pour vous prémunir contre cette pandémie ».

À rappeler quand le sketch animé par le CECOJE et qui a égayé le public fortement mobilisé, les pairs éducateurs ont expliqué comment éviter cette pandémie. Plusieurs fois et de multiples manières, ils ont expliqué qu’il faut à chacun soit l’abstinence, la fidélité ou alors l’utilisation des préservatifs.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tél. : 622525250

Facebook Comments Box

Commentaires

Lire l'article en entier