Souleymane Diallo retrouvé pendu à Koloma : une délégation de l’UFDG dans sa famille

il y a 1 mois 90
CONTACTEZ info@lekaloum.com

Quelques jours après la mort de Souleymane Diallo, l’administrateur du marché de Taouyah qui a été retrouvé pendu à son domicile vendredi dernier, l’UFDG apporte sa compassion à ses proches. Une délégation de la formation politique s’est rendue ce lundi, 25 octobre 2021, dans la famille de l’enseignant, qui était membre de la jeunesse du parti dirigé par Cellou Dalein Diallo. Elle est venue présenter ses condoléances aux parents du défunt et leur exprimer son soutien, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

C’est Dr Fodé Oussou Fofana, l’un des vice-présidents de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), qui a conduit la délégation, à Koloma, dans la commune de Ratoma. Il était en compagnie des vice-présidents Aliou Condé et Kalémodou Yansané, ainsi que de plusieurs autres responsables du parti.

Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG

« Nous sommes venus pour présenter les condoléances de la direction nationale du parti et de son président, Elhadj Cellou Diallo, à la famille de Souleymane Diallo. Il faisait partie des jeunes de l’UFDG, qui sont engagés et qui accompagnent le parti sans qu’on ne leur donne un franc.

Si on parle de l’UFDG aujourd’hui et si l’UFDG est un grand parti aujourd’hui, c’est parce que nous avons des militants comme lui. Souleymane a mené un combat noble pour l’instauration de la démocratie. C’est un militant qui était engagé aux côtés de l’UFDG. Donc, il était de notre devoir d’être là pour présenter nos condoléances à sa famille et faire des prières pour lui. Nous sommes déjà passés individuellement, mais nous avons décidé, au nom du président Cellou, de venir aussi en groupe pour dire à la famille qu’elle peut compter sur nous », a-t-il déclaré.

Ce proche de Cellou Dalein Diallo a rassuré la famille que son parti va prendre en charge les frais d’études de l’épouse du défunt. « Nous avons décidé, au nom d’Elhadj Cellou Dalein Diallo, de prendre en charge les frais d’études de la femme de Souleymane, puisqu’elle doit aller à l’université. Elle ira dans une université privée où elle ne paiera pas un franc jusqu’à la fin de ses études. Et ça, c’est ce que nous pouvons faire pour Souleymane et rassurer sa famille, son père, les jeunes de Ratoma, tous nos militants, que la direction nationale ne ménagera aucun effort pour les soutenir. Parce qu’il n’y a pas un parti qui est capable, sur le plan social, de se mobiliser comme nous le faisons », a dit Dr Fodé Oussou Fofana.

Tout en exprimant sa reconnaissance à l’UFDG, l’épouse de Souleymane Diallo a demandé à la formation politique d’aider sa famille à faire la lumière sur les circonstances de la mort de l’administrateur du marché de Taouyah. Car, elle ne croit pas que son mari ait pu se donner la mort, comme cela a été dit.

Oumou Sadio Diallo, veuve de Souleymane Diallo

« Je n’étais pas là quand mon mari est décédé, ça fait plus d’une semaine que je suis chez sa mère, qui est aussi ma tante. Nous avions convenu, mon mari et moi, que j’allais revenir pour aller à l’hôpital, avant de retourner chez sa mère jusqu’à ce que j’accouche, parce que je suis enceinte.

J’étais à une cérémonie, lorsqu’on m’a dit que mon mari est décédé. J’ai demandé comment cela est arrivé, on m’a dit qu’il s’est pendu. J’ai dit que je ne comprenais pas, à moins qu’il ait perdu la raison, parce que moi, je ne le crois pas capable de faire cela. Je demande au parti UFDG de m’aider à faire la lumière sur ce qui s’est passé afin que tout le monde  sache la vérité, parce que je ne crois pas qu’il ait pu faire ça », a sollicité Oumou Sadio Diallo, veuve de Souleymane Diallo.

Mamadou Yaya Diallo pour Guineematin.com 

Facebook Comments Box

Commentaires

Lire l'article en entier