SOGUIPAMI et ANAIM : Colonel Doumbouya exigent sur les choix, N’Faly Sylla et Ibrahima Abe Diallo, grands favoris

il y a 1 mois 166
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Pendant que l’opinion attend encore le reste des décrets devant meubler les départements ministériels et les directions d’appui afin de permettre leur plein fonctionnement et épanouissement dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route du gouvernement, la SOGUIPAMI et l’ANAIM seraient dans le viseur du Président de la transition.
Ces deux régies rattachées récemment à la présidence font l’objet de convoitise et suscite hantise et spéculations de tout genre.

Selon nos informations, plusieurs personnes ont déposé leur CV pour le poste de Directeur Général de ces entreprises mais on apprend que le Président de la transition est très exigent et catégorique sur le choix des futurs patrons de ces deux entités.

Colonel Mamadi Doumbouya tiendrait compte d’un certain nombre critères parmi lesquels figurent en bonne place la probité morale, le patriotisme économique, la formation académique.

Plusieurs noms circulent pour occuper la tête de la SOGUIPAMI et de l’ANAIM. C’est le cas de N’Faly Sylla assistant du Ministre des Mines et de la Géologie, diplômé en gestion des affaires de l’université internationale de Floride, Ibrahima Abe Diallo, directeur de la bourse de sous-traitance et de partenariats, diplômé de l’Université George Town.

Ibrahima Abe Diallo, qui était pressenti pour occuper le poste de Ministre des Mines et de la Géologie, serait cette fois-ci très bien placé pour prendre la tête de l’ANAIM.

Quant à N’Faly Sylla, avec une panoplie d’expérience déjà acquise dans le secteur minier guinéen, il pourrait sans doute apporter du sang frais à la SOGUIPAMI.

Mosaiqueguinee.com

Lire l'article en entier