Simandou : « le contenu local doit être au cœur de notre stratégie de développement » (Géraud Moussarie, DG Rio Tinto)

il y a 1 mois 185
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

La société minière Rio Tinto Simfer a organisé ce vendredi 24 juin 2022, la ‘’Journée Simfer Contenu Local ou Journée des Fournisseurs’’. C’était dans un réceptif hôtelier de Conakry sous la présidence du ministre des Mines et de la Géologie, Moussa Magassouba qui avait à ses côtés plusieurs invités dont les représentants des entreprises locales guinéennes.

Cette rencontre a été l’occasion d’échanger avec les parties prenantes du projet Simandou sur le développement du contenu local et de constituer une base de données de fournisseurs pour les opportunités d’approvisionnement local.

Selon les organisateurs, le but de cette journée est d’ouvrir la voie à une future collaboration avec les entreprises et entrepreneurs locaux afin de se préparer pour répondre au mieux les critères de sous-traitance de Rio Tinto Simfer dans le cadre du développement du projet Simandou.

 

Dans son allocution de bienvenue, le Directeur Général de Rio Tinto Simfer Géraud Moussarie a, après avoir remercié les uns et les autres a placé l’évènement dans son contexte.

« Avec une durée d’exploitation d’environ 30 ans, le projet Simandou deviendra l’un des projets phares de la Guinée. Il témoignera de la solidité et de la réussite du partenariat public-privé à grande échelle et jouera un rôle de catalyseur pour la croissance et investissements futurs. Pour maximiser les retombés du projet pour la Guinée, le contenu local doit être au cœur de notre stratégie de développement. Rio Tinto et ses partenaires sont fermement engagés à travailler avec les entreprises locales dans toutes les régions où nous évoluons pour construire ensemble le tissu industriel de demain. Pour ce faire, nous souhaitons accompagner nos futurs partenaires pour qu’ils soient en mesure de répondre de la meilleure façon aux attentes à venir et c’est un travail de longue haleine. Nous sommes résolus à les accompagner dans ce parcours. »

Poursuivant, il a invité leurs fournisseurs à améliorer leurs procédures et standards internationaux pour, dit-il, créer des opportunités non seulement chez Rio Tinto et nos partenaires, mais également à travers le secteur minier.

« Le projet Simandou permettra donc aux entreprises guinéennes de grandir au-fur et à mesure. Nous avons tous en effet, un rôle dans cette transformation. C’est pourquoi nous pris l’initiative d’organiser cette journée dédiée au contenu local pour vous écouter, comprendre les difficultés auxquelles que vous pouvez faire face, qu’on puisse partager vos défis et nous serons ainsi en mesure de définir une stratégie de contenu local, pertinente et adapté aux règles de la Guinée… »

De son côté, Ismaël Keita, Directeur général adjoint du consortium Simandou s’est réjoui de la rencontre, avant d’indiquer : « Le forum d’aujourd’hui est une opportunité pour nous de réitérer l’engagement de notre consortium à répondre à nos obligations et également à répondre aux dispositions pertinentes de notre convention concernant à la fois à la mine, aux chemins de fer et le port. Je voudrais ici au nom de notre consortium, remercier notre partenaire Rio Tinto de nous avoir offert cette tribune qui est une réelle opportunité d’explication et de débat qui devra nous permettre ensemble d’avancer vers un contenu local substantiel qui devra avoir des retombés économiques sur la Guinée. »

Prenant la parole pour la circonstance, le ministre des Mines et de la Géologie a tout d’abord remercié Rio Tinto et ses partenaires pour l’organisation de ce forum. A l’en croire, le contenu local est une obligation des sociétés minières.

« Pour donner un permis, c’est une obligation pour l’Etat après l’examen quand toutes les conditions sont remplies, mais aussi le contenu, le respect du contenu local, des relations communautaires, c’est aussi une obligation pour les entreprises minières. Malheureusement, l’Etat guinéen n’a jamais su jouer son rôle, et c’est ce qui a commencé. Il faut que les sociétés comprennent que la vraie valeur ajoutée d’une mine, c’est à travers la responsabilité citoyenne de la société elle-même. Donc au sortir d’ici, j’espère recevoir des responsables de ces sociétés organisatrices, une base de données des entreprises 100% guinéennes capables des aspects techniques de rendre service de quelque nature que ce soit à ces deux entreprises (Winning Consortium Simandou et Rio Tinto Simfer) dans l’exécution du mégaprojet minière de Simandou y compris des rails et le Port de Moribaya à Forecariah. Donc nous au niveau gouvernemental, nous avons déjà donné des bases. Nous voulons donner la chance à nos partenaires de créer de leur (…). »

Plus loin, dira que « franchement, nous sommes là pour que la classe moyenne soit créée dans ce pays. Et cela ne se passe pas par le boulot, être un simple employé. Il faut que l’entreprenariat des jeunes soit une réalité. Et le secteur minier qui est la colonne vertébrale de notre économie nationale soit le tremplin pour exécuter le contenu local dans sa globalité », dira le ministre Magassouba.

Youssouf Keita

+224 622285400

L’article Simandou : « le contenu local doit être au cœur de notre stratégie de développement » (Géraud Moussarie, DG Rio Tinto) est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire l'article en entier