Siguiri : viol collectif sur une fille de onze ans à Fatoya.

il y a 1 mois 155
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

A Fotoya, dans la préfecture de Siguiri, une fille âgée de 11 ans, a été séquestrée puis violée par trois jeunes pendant cinq jours,  a appris votre quotidien électronique de source officielle, ce vendredi 01 juillet 2022.
C’est grâce à la brigade de recherche de Siguiri que le grappin a été mis sur les trois présumés auteurs de ce viol collectif dans le district de Fatoya.
Selon la victime du nom de HS, elle a été enlevée, séquestrée puis violée pendant cinq jours.
« Je suis dans un atelier de couture. J’étais avec mes amies la nuit. Notre maîtresse nous avait chargées d’une commission. C’est sur le chemin qu’ils nous ont interceptées avant de me prendre de force en m’envoyant dans leur case. Ils m’ont menacée de mort pendant cinq jours, en me violant. C’est un passant qu j’ai interpellé, et c’est ce dernier qui a alerté mes parents », a-t-elle témoigné.
Un des trois présumés a reconnu les faits de viol et de séquestration de la fille.
« Nous étions en train de revenir d’une soirée dansante. Nous avons trouvé la fille avec d’autres garçons et nous l’avons récupérée pour l’envoyer chez nous. Oui, nous avons tous couché avec elle. »
Selon Lieutenant Sayon Oularé, le commandant de la brigade de recherche les trois présumés ont été mis aux arrêts et seront déférés devant le parquet du tribunal de première instance de Siguiri.
Lire l'article en entier