Sécurité routière : remise officielle des carnets de contravention au groupement de la Gendarmerie routière

il y a 1 mois 10369
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Depuis le 29 octobre dernier, le Haut commandement de la Gendarmerie nationale, à travers le groupement de la Gendarmerie routière, a déployé des agents sur les axes routiers de l’arrière-pays, en vue de la réglementation de la circulation et de la sécurisation de la population. Une période de sensibilisation qui est arrivée à terme hier mardi 30 novembre 2021.

Ce mercredi 1er décembre, il a été procédé à la remise officielle des carnets de contravention sécurisés émis par le Trésor public à l’effet de réprimer un certain nombre d’infractions.

C’est le Commandant du groupement spécial de la Gendarmerie routière de Friguiadi qui a reçu ces carnets de contravention avant de les transmettre aussitôt à ses chefs de bord. « Ainsi donc, à partir de ce 1er décembre, la répression concernant les onze infractions ayant fait l’objet de sensibilisation jusque-là entre en vigueur », nous a-t-on appris.

« Ceci dit, tout usager de la route en rase campagne qui se rendra auteur de l’une de ces onze infractions sera réprimé. Et à chaque infraction correspond une répression, et donc, une amende sur papier, qui sera exhibée au contrevenant au Code de la route par l’agent verbalisateur. Et le paiement se fera uniquement par voie électronique, soit via Orange Money,  soit par Mobile Money. Et ça tombe directement dans les caisses du Trésor public », a appuyé le chargé de Communication du Haut commandement de la Gendarmerie nationale.

Aux dires du lieutenant Aboubacar Saran Bangoura, le Haut commandement, le ministère des Transports et le Syndicat des transporteurs routiers sont convenus que pour ce début, il faille prendre en compte ces onze infractions. Et progressivement, d’autres infractions contenues dans le Code de la route suivront.

Au nombre de ces onze infractions, on peut, entre autres, citer le défaut de carte grise, le défaut de permis de conduire, les bagages hors gabarits, l’excès de vitesse, le dépassement dangereux et le défaut de triangle de pré-signalisation.

Lire l'article en entier