Sécurité : c’est parti pour deux journées consultatives pour l’amélioration des conditions sociales des travailleurs

il y a 1 mois 154
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le fonds social de la sécurité et de la protection civile a procédé au lancement ce mardi 30 novembre 2021, au Ministère de la sécurité et de la protection civile, de deux journées consultatives pour débattre des enjeux, des défis et des perspectives du Fonds. Objectif, améliorer la gestion et les principes de gouvernance du Fonds Social de la Sécurité et de la Protection Civile.

Selon Amadou Bailo Diallo, Directeur général du Fonds Social de la Sécurité et de la Protection Civile, il sera question durant ces deux journées de débattre des problématiques auxquelles est confronté le fonds en vue du renforcement de capacités des personnels.

« Comme vous le savez, le Fonds Social de la sécurité et de la protection civile porte dans son ADN une exigence et une ambition forte : celle d’être plus qu’une assurance mais un accompagnateur de vie. C’est dans ce cadre qu’en tant qu’institution chargée de la mise en œuvre de la politique du département en charge de la protection sociale, nous allons œuvrer dans ce sens, dans le cadre des conclusions et des recommandations issues des présentes journées consultatives », a-t-il déclaré.

Pour Nouhan Traoré, secrétaire général du département de la sécurité et de la protection civile, la création de ce fonds témoigne de la volonté des autorités de la transition à améliorer les conditions sociales des travailleurs de la police et de la protection civile.

« Vous n’êtes pas sans savoir que les conditions sociales et les conditions de travail de l’ensemble des travailleurs de Guinée sont des plus difficiles qui soient. Plus difficiles en raison de la médiocrité des salaires qui parviennent à peine à nourrir la famille. Que peut-on faire quand on sait qu’à tout moment un fonctionnaire de la police nationale, un fonctionnaire de la protection civile peut contracter une maladie professionnelle ou peut être victime d’un accident de travail. lorsqu’intervient un tel cas, il est de coutume que l’agent concerné mette la main à ses poches pour pourvoir à ses soins, pour pourvoir aux soins de sa famille et cela n’est pas possible dans la mesure où le salaire suffit à peine. Voilà pourquoi la création du Fonds Social à la police et à la protection civile, constitue un moyen utile, par lequel les ressources collectés sur les salaires des travailleurs, à un pourcentage très raisonnable, pourrait servir à améliorer les conditions de travail, les conditions sociales des travailleurs de la police et de la protection civile », a-t-il expliqué.

Rappelons que le principal objectif du fonds social de la sécurité et de la protection civile est d’utiliser les ressources collectées à des fins d’amélioration des conditions de travail des travailleurs de la police et de la protection civile.

Maciré Camara                                                   

L’article Sécurité : c’est parti pour deux journées consultatives pour l’amélioration des conditions sociales des travailleurs est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire l'article en entier