Samedi d’assainissement : le conseiller Mansa Moussa Sidibé au premier rang dans son quartier

il y a 1 semaine 85
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Sous l’initiative du gouvernement de transition, tous les samedis seront désormais consacrés à l’assainissement dans le grand Conakry. Dans son quartier à Yimbayah Port II, le conseiller au CNT, Honorable Mansa Moussa Sidibé s’est trop tôt mis ce samedi, 06 août 2022 devant les jeunes de sa localité afin de rendre encore plus saint, leur environnement. Notre équipe lui a trouvé brouette et pèle en main dans des accoutrements afférents au travail du jour. Un exemple qu’il entend pérenniser dans son quartier.

Entretien

www.rtgkoloma.info: Bonjour El Hadj, pourquoi vous mettre devant  les jeunes pour assainir, surtout devant vos portes, dans votre quartier ?

Honorable Mansa Moussa Sidibé

Bonjour et merci de l’intérêt pour cet entretien. Justement, C’est moi qui ai demandé aux jeunes de mon secteur dans ce quartier de Yimbayah Port II de sortir tôt ce samedi afin d’assainir notre environnement comme voulu d’ailleurs par les autorités de la transition sous la coupe du CNRD. La propreté doit être une affaire de tous puisque l’homme ne doit nullement pas habiter avec la saleté. Nous devons donc, tous balayer devant nos portes, dans nos quartiers, dans le souci de créer une bonne atmosphère. Ça y va de notre santé.

‘’Assainir est bon mais, ne pas salir est mieux’’, dit-on. Alors, qu’est ce qui a manqué comme stratégie pour enfin permettre à notre capitale d’être propre par ce que ce n’est pas quand même une première ?

Nous sommes au Conseil national de la transition-CNT pour tout ça. Des textes seront écrits à cet effet et comme il est défini par le chronogramme de la transition, lorsqu’on n’aura mis en place par voie élective les maires, chefs de quartiers, chefs de secteurs et tout ce qui y concourent dans nos localités, les gens seront davantage responsables et en ce moment, l’on saura qui doit faire quoi, qui doit obéir à quoi.

Vous verrez que les choses vont désormais marcher comme cela se doit notamment, en ce qui concerne la propreté de notre capitale et l’ensemble du pays. Mais, en entendant, chacun dans son milieu doit faire son mieux pour appuyer l’effort du gouvernement

L’on va assainir et ramasser mais, où les déposer ? Depuis la première république, Conakry n’a que Concasseur comme lieu de décharge, qu’est-ce qu’il faut pour débarrasser notre ville de ces tas d’immondices qui rendent d’ailleurs les habitants de quartiers environnant sont tous malades ?  

Dans le passé, j’avais mis en place la société de gestion des ordures ménagères. J’ai expliqué à l’Etat mais, je n’ai pas eu de soutien. L’intention était d’organiser les structures à Conakry comme à l’intérieur du pays pour la gestion des ordures que nous produisons. La décharge de Combos était créée à l’époque avec combien de personnes à Conakry ?Conakry se limitait à Tombo, à la Sig Madina. Mais, aujourd’hui,  la décharge de Dareslam est devenue le centre de Conakry comme pour dire que nous sommes devenus nombreux, les ordures désormais se produisent en des centaines de tonnes par jour.  La seule chose qui peut nous sauver, est de trouver un endroit plus grand pour nos ordures en attendant de les transformer à autres choses plus rentables.

Votre message de fin ?

C’est de trouver les moyens au-delà de la volonté de chacun pour le travail qui a commencé. Il faut structurer l’idéal qui est entamé, nous, au CNT, les textes seront produits et les moyens de leurs applications afin que chacun fasse ce qui lui concerne pour le bien de son quartier ou de son environnement tout court. Chez moi par exemple, je vais dans sous peu, réunir les chefs de familles pour les informer de ce que nous devons faire ensemble. J’envisage de mettre une camionnette en place afin que chaque concession puisse bien gérer ses ordures ménagères pour finir complètement avec la saleté INSAHLLAH.

www.rtgkoloma.info: Merci Honorable !
Mansa Moussa Sidibé : Merci Monsieur le journaliste.

Notons qu’El hadj Mansa Moussa Sidibé né en 1947 à Boké (Guinée-maritime), est un entrepreneur, ancien Ministre de la pêche guinéen et Président Directeur Général du groupe BCEIP qu’il a fondé en 1996. Il est conseiller au CNT depuis le 22 janvier 2022.

Entretien : Taban SYLLA-626103972  

Cet article Samedi d’assainissement : le conseiller Mansa Moussa Sidibé au premier rang dans son quartier est apparu en premier sur Radiodiffusion Télévision Guinéenne.

Lire l'article en entier