Saikou Yaya tacle le CNRD : « ils ont pris le pouvoir, parce qu’ils étaient menacés »

il y a 1 mois 107
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

L’Union des Forces Républicaines (UFR) accuse le CNRD de constituer un obstacle à la réussite de la transition en cours en Guinée.

A la faveur de l’assemblée générale hebdomadaire du parti, ce samedi, le secrétaire exécutif, Saikou Yaya Barry a déclaré que le CNRD tient à se maintenir mordicus au pouvoir, en dépit de l’opposition de la classe politique.

«Si jusqu’à présent la transition ne marche pas, retenez très bien, c’est parce que le CNRD n’a pas voulu, c’est parce que le CNRD a un agenda caché, c’est parce que le CNRD ne veut pas quitter le pouvoir, c’est parce que le CNRD a un candidat dans l’ombre. On est en train de nous vendre qu’ils n’ont pas de candidat et qu’ils sont neutres »,a-t-il déclaré.

S’il s’avère que le CNRD n’a pas d’agenda caché, le responsable politique estime qu’il aurait procédé à la présentation de la liste nominative de ses membres.

«S’ils ne doivent pas être candidats mais on doit les connaître. C’est là où ils sont en train de tâtonner. Mais, ils n’ont pas que des imbéciles en Guinée, il y a des gens qui sont intelligents ici, qui voient mieux qu’eux. Ils sont en train de se pourvoyer lamentablement parce que ça ne peut pas marché comme ça »,prévient-il.

D’après lui, la déclaration de la liste nominative des membres du CNRD, ainsi que la mise en place d’un dialogue inclusif pour discuter de l’organe de gestion de la transition, demeurent la propriété de la classe politique.

Il présume toutefois que les militaires n’ont pas pris le pouvoir à l’effet d’aider la population à sortir de la précarité .

«En réalité, ils ont pris le pouvoir sans projet de société, ils ont pris ce pouvoir parce qu’ils étaient menacés attention ! Ce n’est par volonté de sauver le pays, sinon ce n’est pas comme ça qu’ils allaient conduire le pays. Si c’était pour sauver les guinéens, nous avons entendu l’argument mais c’est le contraire de ce qu’ils ont dit le 05 septembre dernier, qu’ils font aujourd’hui. Une justice bancale, une administration moribonde, dirigée par des cadres ignorants, médiocres, des combinards qui refusent de déclarer leur biens »,a brocardé Saikou Yaya Barry.

Alhassane Fofana

Lire l'article en entier