Route Coyah-Dabola : « c’est seulement 14 milliards qui étaient nécessaires au dédommagement », révèle Lanciné Condé

il y a 1 mois 87
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Répondant aux questions des conseillers nationaux ce mercredi 18 mai 2022 à l’hémicycle, à l’occasion de la ratification de l’accord-cadre de prêt pour la construction de la route Labé-Mali, le ministre de l’économie, des finances et du plan a fait des révélations sur le mécanisme de dédommagement.

Selon lui, pour ce qui est de la construction de la route Coyah-Dabola, après avoir revu les estimations, il s’est avéré qu’au lieu de 34 millions, l’on avait besoin que de 14 milliards pour dédommager les victimes du projets.

« Depuis que nous sommes arrivés aux affaires, nous avons décidé de réévaluer systématiquement les estimations de dédommagement. Si vous prenez la RN1 Coyah-Dabola, sur un montant initialement de 34 milliards, c’est seulement 14 milliards qui étaient nécessaires. Quand on a fait la réévaluation avec nos services, ce qui était sorti de la caisse de l’Etat, n’était que de 14 milliards alors qu’on a trouvé des messieurs qui nous demandaient 34 milliards. Sur la route Coyah-Farmoryah, il était prévu au tour de 17 milliards. Après toute la réévaluation, nous n’avons payé que 10 milliards. Qu’est ce que les gens essaient de faire, ils essaient de nous empêcher de faire la réévaluation pour que les estimations initialement prévues soient celles qu’on paye », a-t-il révélé.

Par ailleurs, le ministre a garanti que pour le projet de construction de la route Labé-Mali, ils s’assureront que les montants d’indemnisation soient exacts et également payés à temps.

MohamedNana Bangoura

Articles similaires

Lire l'article en entier