Réquisition du procureur de Pita : réclusion criminelle à perpétuité contre Alseyni Diallo

il y a 2 jours 30
CONTACTEZ info@lekaloum.com
Alghassimou Diallo, Procureur de la République Près le Tribunal de Première Instance (TPI) de Pita

Après les débats dans l’affaire du viol suivi de meurtre de la petite Aïssatou à Timbiwol, dans la commune rurale de Timbi-Tounni, l’empereur des poursuites, Alghassimou Diallo a demandé au Tribunal criminel de condamner l’accusé Alseyni Diallo à la réclusion criminelle à perpétuité, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance (TPI) de Pita, Alghassimou Diallo reste convaincu que c’est Alseyni Diallo qui a violé et tué la petite Aïssatou de Timbiwol. Pour la répression, il demande la réclusion criminelle à perpétuité.

Au cours de ses réquisitions, il a invoqué l’article 269 du code pénal, parce que le viol a entrainé la mort de la victime. Cette disposition indique qu’en pareil cas c’est la réclusion criminelle qui s’applique.

Même si au cours de l’enquête à l’audience Alseyni Diallo a nié systématiquement les faits qui lui sont reprochés, au cours des débats, il a reconnu être un grand consommateur de chanvre indien depuis pratiquement 10 ans. C’est pourquoi d’ailleurs il a été arrêté avec quelques boules.

Il convient aussi de préciser que la fillette avait perdu complètement la partie génitale avant de rendre l’âme. Son corps sans vie a été retrouvé dans la case construite par son oncle paternel et habitée par le présumé auteur.

Sa mère qui a expliqué publiquement les circonstances de ce drame a inspiré en l’auditoire la nécessité absolue de renforcer la vigilance et la surveillance des enfants qui restent vulnérables. 

Le commun des mortels ne peut jamais imaginer qu’une fillette de 4 ans peut banalement tombée dans les filets des proches parmi les plus proches de ses parents et dans la concession de son oncle paternel.

C’est bien ce sentiment de vivre en famille qui a donné à madame Adama Sira Bah d’abandonner sa fille seule pour aller rejoindre la communauté invitée à apporter sa contribution à la construction d’un four à briques aux préjudices de la protection de l’environnement. 

Les parents doivent faire de leur priorité l’entretien et la protection des enfants que le Tout Puissant Allah leur confie. Rien ne peut justifier qu’on néglige les tout petits, symboles de l’innocence. 

La confiance que l’hypocrisie sociale enseigne de placer en vos proches parents et voisins n’excluent pas la vigilance que vous devez avoir pour protéger et sauver vos enfants des esprits et intelligences maléfiques qui guettent le bon moment pour tomber sur leurs proies. 

Sachez que ceux qui veulent vous faire du mal, à travers vos enfants, vous tiennent à l’œil dans l’espoir que vous commettrez un jour une grave faute d’attention. A bon entendeur, salut ! 

De Pita, Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments Box

Commentaires

Lire l'article en entier