Remobilisation du RPG : « le CNRD doit prendre ses responsabilités », selon Saïkou Yaya

il y a 1 mois 34
CONTACTEZ info@lekaloum.com

Près d’un mois et demi après la chute du président Alpha Condé, son parti s’organise pour se repositionner sur la scène politique guinéenne. Ces derniers jours, les responsables du RPG Arc-en-ciel ont organisé plusieurs rencontres pour chercher à obtenir la libération de l’ancien chef de l’Etat guinéen (toujours détenu par la junte militaire qui a renversé son régime), mais aussi pour voir comment reconquérir le pouvoir après la transition.

Et cette situation suscite des réactions au sein des partis politiques qui se sont opposés au pouvoir d’Alpha Condé. Saïkou Yaya Barry, le secrétaire exécutif de l’UFR, a évoqué ce sujet dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, ce samedi 16 octobre 2021. Pour ce responsable du parti de Sidya Touré, ce que font les ténors de l’ancien régime est à la fois anormal et dangereux. C’est pourquoi, il demande aux nouvelles autorités guinéennes de prendre leurs responsabilités face à cette situation.

Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR

« C’est une forme de menace que lancent ces caciques du RPG. Mais, en réalité, ça sème le doute au niveau de la population sur les possibilités que le CNRD a pour demander à ces gens des comptes sur leur gestion. Ils se sont calmés un moment, mais ils se rendent compte qu’il y a une légèreté dans la décision du CNRD. Ce qui fait qu’ils se constituent en force. Et donc, nous disons que c’est au CNRD de prendre ses responsabilités, parce que s’ils ont fait le coup d’Etat, c’est parce que la Guinée était mal gérée et que la gestion a été catastrophique. Donc, ceux qui ont contribué à cela, qu’ils se retrouvent et parlent à haute voix, cela ne devrait pas arriver.

Malheureusement, c’est ce que nous constatons et nous ne pouvons qu’alerter sur le danger que cela représente pour les nouvelles autorités en République de Guinée. Si la rupture est créée, c’est parce que ça ne marchait pas. Et si les mêmes personnes qui ont contribué à ce que ça ne marche pas lèvent le ton, ce qu’on sent une légèreté dans la prise de décision au niveau du CNRD. Alors, nous les alertons, parce que les conséquences de cela peuvent amener une autre façon de réagir sur le terrain et qui ne sera pas en faveur du combat que nous avons mené jusqu’à maintenant », prévient Saïkou Yaya Barry.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Lire l'article en entier