Remaniement dans l’Armée : les généraux Namory, Baldé, Diané renvoyés de leurs bureaux

il y a 2 jours 11
CONTACTEZ info@lekaloum.com
Le Colonel Balla Samoura récupère le fauteuil du Général Ibrahima Baldé

Nommés dans la nuit d’hier par le président de la Transition et président du CNRD, le colonel Mamadi Doumbouya, les officiers supérieurs de l’Armée guinéenne n’ont pas voulu accorder une journée de plus à leurs prédécesseurs. Chacun d’entre eux est allé occuper le  confortable fauteuil dès ce mercredi, 13 octobre 2021, pour commencer déjà à incarner sa nouvelle fonction.

Les choses évoluent très vite au sein de la haute hiérarchie militaire. Nommés il y a moins de 24 heures par le président du CNRD, Colonel Mamadi Doumbouya, les officiers militaires ont été installés ce mercredi dans leurs nouvelles fonctions.

Au Haut commandement de la gendarmerie nationale, le Général de corps d’armée, Ibrahima Baldé, s’est plié au décret du Colonel Mamadi Doumbouya. Il a cédé le bureau qu’il occupait depuis plus de 10 ans au Colonel Balla Samoura, le tout nouveau haut commandant de la Gendarmerie nationale, Directeur de la justice militaire.

A l’Etat-major de l’Armée de Terre, en remplacement des généraux Mohamed Diané et Pépé Roger Sagno, ce sont les Colonels Balla Koïvogui et Ibrahima Sory Bangoura, qui ont été installés respectivement dans les bureaux de chef d’état-major et chef d’état-major adjoint de l’Armée de Terre.

Il en a été de même à l’inspection général des forces armées où le général de division Alpha Ousmane Diallo a passé le témoin au colonel Abdoulaye Kéïta, alias « Commando Fakhè ».

Enfin, ce vent du changement a soufflé au plus haut niveau de l’état-major des forces Armées guinéennes. Comme dans un rêve, les généraux Namory Traoré et Mohamed 2 Bangoura ont été sortis de leurs bureaux. Le chef d’état-major des Armées d’Alpha Condé et son adjoint ont remis les clés de leurs bureaux aux colonels Sadiba Koulibaly (nouveau chef d’état-major des Forces Armées guinéennes) et Mohamed Oury Diallo (chef d’état-major adjoint des Forces Armées guinéennes). 

Ainsi a voulu et fait le Colonel Mamadi Doumbouya ! C’est le nouveau chef suprême des Armées, qui a décidé et réussi, le 05 septembre dernier, à mettre aux arrêts le président Alpha Condé, qui s’était illégalement octroyé un troisième mandat contesté à la tête de la République de Guinée, après avoir réprimé ses opposants, tuant certains et emprisonnant d’autres, grâce au soutien des officiers supérieurs de l’Armée. 

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél: 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Lire l'article en entier