Redistribution des richesses : le FDSI lance le RSU, une promesse du colonel Doumbouya

il y a 1 mois 61
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Redistribuer les richesses, sortir les citoyens de la pauvreté, cette option chère au colonel Mamadi Doumbouya fait du chemin. Samedi dernier, à Labé, capitale de la région montagneuse du Foutah Djallon, le Fonds de développement social et de l’indigence (FDSI) a procédé au lancement du RSU (registre social unifié) à l’amphithéâtre de l’ENI-CFP, plein comme un œuf géant. Le directeur général de la structure Lansana Diawara a, dans un discours riche en engagements, promis de s’investir dans la redistribution des richesses, comme l’a toujours promis le chef de l’Etat. Intégralité du discours…


Madame le Ministre
Monsieur le Gouverneur
Mesdames Messieurs les Préfets et Sous-Préfets
Mesdames Messieurs les Maires des Communes Urbaines et Rurales
Mesdames Messieurs les Directeurs et représentants des structures partenaires
Honorables invités
Mesdames, Messieurs

Nous sommes honorés par votre présence à cet atelier de lancement des activités de ciblage afin de doter la Guinée d’un Registre Social Unifié (RSU) pouvant répondre aux besoins sans cesse des acteurs divers de protection sociale.

Comme nous le savons tous, le cas de la Guinée est un paradoxe : malgré la richesse de notre pays, les conditions de vie des populations restent misérables. C’est pourquoi, il est urgent d’œuvrer pour inverser la tendance actuelle.

Il faut rappeler que dans la pratique, les responsables chargés de l’exécution des politiques de réduction de la pauvreté ont souvent deux options pour que les avantages des projets et programmes sociaux atteignent les populations défavorisées :

👉 La première est d’investir les budgets dédiés à la lutte contre la pauvreté dans les secteurs profitant majoritairement aux pauvres, tels que l’éducation primaire, les services de santé, ou de façon générale les services sociaux de base. Toutefois, cette première option profite aussi aux non pauvres et n’est pas socialement juste.

👉 La seconde option consiste à identifier les pauvres pour leur allouer de façon exclusive les bénéfices d’un programme. Les pauvres sont donc « ciblés » de sorte qu’ils soient les seuls bénéficiaires du programme ou de la politique. Ainsi, les dépenses effectuées par l’Etat vont aux pauvres seuls. Ces politiques sont plus efficaces et contribuent à réduire les inégalités.

Mesdames, Messieurs,
Depuis le 05 septembre 2021, une nouvelle ère s’est ouverte pour le système de protection sociale en Guinée. En effet, dès l’avènement des nouvelles autorités, le Président de la République, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, Chef de l’Etat, Chef Suprême des armées a affiché son ambition de partager la richesse créée en faveur des plus pauvres.

Cette volonté politique s’est traduite dans la lettre de mission de Monsieur le Premier Ministre adressée au Ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables (MPFEPV), où il a fortement recommandé la couverture totale du pays en termes de ciblage des ménages indigents, pauvres et vulnérables en étendant la collecte de données sur toute l’étendue du territoire national. Il faut noter que sur les huit (8) régions Administratives, Kankan et Kindia ont été déjà couvertes en 2019.

A cette occasion, avec l’Institut national de la statistique (INS) et l’appui du Consultant international de la Banque mondiale, l’approche économétrique a été adoptée comme méthode harmonisée de ciblage en Guinée en remplacement de l’approche raisonnée qui est moins robuste et peu justifiable scientifiquement.

Pour réussir ce pari, les opérations de ciblage sont précédées par une phase préparatoire basée sur la sensibilisation, dans le but d’obtenir l’adhésion de toutes les composantes de la société : les autorités administratives, les élus locaux, et les ménages.

Mesdames, Messieurs,
Je lance ici donc un appel à tous les niveaux pour accompagner le FDSI dans ces opérations de ciblage au niveau de la région de Labé. En d’autres termes, « Aider nous pour que nous puissions bien aider les communautés ».

Dans la région de Labé, 751 714 personnes sont ciblées pour être enregistrées dans la base de données du RSU, soit 107 388 ménages. C’est l’objectif à atteindre pour qu’à la fin, vous et nous, soyons félicités. Cela n’est possible que si les messages de sensibilisation sont bien passés auprès des ménages qui doivent accorder au maximum une (1) heure de temps à nos agents enquêteurs qui seront déployés bientôt dans les quartiers, districts, secteurs et localités.

D’après les données de l’INS, la région de Labé compte environ 444 quartiers/ districts, 7 082 secteurs/localités. Les messages de sensibilisation doivent pourtant parvenir dans toutes ces agglomérations. Mais, nous ne pouvons y arriver seuls. Votre participation est inévitable pour que les agents qui seront déployés trouvent les ménages préparés à les écouter pour un ciblage parfait en termes de quantité et de qualité.

Mesdames, Messieurs
La stratégie de ces missions de sensibilisation nous amène à commencer par vous les autorités au niveau régional, préfectoral et communal. Cette rencontre nous donne ainsi l’occasion de faire un plaidoyer pour que chacun s’implique. Les Chefs d’antennes seront ensuite déployés dans les communes urbaines et rurales, pour porter le message de sensibilisation auprès des Présidents de district et Chefs de quartier, les notabilités, les leaders communautaires etc… Vous êtes donc des acteurs clés du processus.

Je reste convaincu que ces activités de ciblage vont contribuer à améliorer nettement le système de protection sociale en République de Guinée, et que la politique de lutte contre la pauvreté aura un impact considérable.

Avant de terminer, je voudrais encore une fois réitérer la volonté de la Direction Générale du Fonds de Développement Social et de l’Indigence (FDSI) à œuvrer auprès du Département pour atteindre les objectifs fixés dans la lettre de mission de Monsieur le Premier Ministre.

Vive le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef Suprême des armées le Colonel Mamadi DOUMBOUYA.

Je vous remercie

L’article Redistribution des richesses : le FDSI lance le RSU, une promesse du colonel Doumbouya est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire l'article en entier