Postes et Télécommunications : la nouvelle équipe dirigeante de l’ARPT prend contact avec les différents acteurs du secteur

il y a 4 mois 388
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Récemment nommés à la tête de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT), le nouveau Directeur général, Sékou Oumar Barry et son adjoint, Adama Condé veulent aller vite. En effet, dans le but de s’enquérir des réalités du secteur, ils ont initié au cours de la semaine qui s’achève, une série de rencontres avec les acteurs des postes et télécommunications évoluant en République de Guinée.

Ces rencontres qui visaient d’une part à partager les nouvelles orientations en termes de collaboration, et d’autre part à recueillir les préoccupations et attentes des acteurs, ont commencé le lundi 10 janvier 2022, avec les  Directeurs généraux  des fournisseurs d’accès Internet (FAI) et ceux des opérateurs postaux.

Devant ses acteurs, le nouveau patron de l’ARPT a insisté sur plusieurs points dont le respect des engagements (paiement des arriérés…) et des dispositions législatives et réglementaires (cahier  des charges, lois, Décrets, Arrêtés et Décisions) ; l’amélioration de la qualité de service ; la création des conditions d’une concurrence saine et loyale ; l’égalité de traitement entre les acteurs.

Quant aux Représentants des fournisseurs d’accès internet, ils ont à tour de rôle évoqué certaines préoccupations qui ne sont pas de nature à faciliter l’exercice de leurs activités, dont entre autres : les travaux sur les axes routiers qui entrainent la coupure de la fibre optique et l’arrêt momentané de la fourniture de l’internet ; les coûts des redevances  FH et VSAT qui empêchent la couverture des zones blanches ; les tarifs proposés dans le catalogue des prix de la SOGEB  qui empêchent le déploiement des FAI  à l’intérieur  du pays.

Poursuivant, ces Représentants ont sollicité l’accompagnement de l’ARPT auprès des Autorités pour l’atterrissement d’un deuxième câble sous-marin en République de  Guinée, afin, diront-ils, d’assurer la redondance comme dans les pays voisins qui ont plus de deux points d’atterrissement, et son implication pour le respect  des dispositions réglementaires en matière de partage d’infrastructures.

Parlant de la rencontre avec les représentants des opérateurs postaux, le Directeur général adjoint, Adama Condé a rappelé l’importance  que l’ARPT attache à la fois  à la protection des consommateurs, à l’assurance des investisseurs et la garantie des intérêts de l’Etat.

Quant aux représentants des opérateurs postaux, ils ont évoqué entre plusieurs préoccupations dont la présence des opérateurs informels exerçants en toute illégalité ; l’adoption des textes relatifs à la désignation de l’operateur du service postal universel et les modalités de gestion de fonds de service postal universel ; les frais appliqués par la douane dans le cadre du commerce électronique ; la concurrence des compagnies aériennes en matière de fret. Ils ont par ailleurs, sollicité l’accompagnement de l’ARPT pour l’amélioration de l’environnement de leur activité.

En réponse, la direction générale de l’ARPT a rassuré les différents acteurs de la prise en compte de leurs préoccupations respectives, et a informé de la tenue des réunions techniques régulières afin de trouver des solutions adaptées. A préciser que toutes les décisions qui seront prises par le Régulateur tiendront compte de l’intérêt lié au développement du  secteur, des préoccupations des Acteurs en général avec une  attention particulière à celles des consommateurs.

Dans le même ordre d’idée, le nouveau DG de l’ARPT, Sékou Oumar Barry et son adjoint, Adama Condé en compagnie de plusieurs de leurs cadres ont poursuivi leurs échanges avec les acteurs du secteur en rencontrant respectivement le 12 et 13 janvier 2022, les opérateurs de téléphonie mobile et les opérateurs d’infrastructures. Partout, le message du patron de l’ARPT a été le même.

« Nous sommes là pour une visite de courtoisie et par la même occasion, nous enquérir de vos préoccupations et attentes, puis rappeler la nécessité d’offrir au consommateur des services de qualité à des coûts raisonnables. L’ARPT a une triple responsabilité envers l’Etat, l’investisseur et le consommateur », dira Sékou Oumar Barry

Selon les acteurs rencontrés, cette initiative de la nouvelle équipe dirigeante de l’ARPT est une première. Raison pour laquelle ils ont exprimé leur satisfaction entière. quant à cette démarche qui, selon eux, est une première.

« Le secteur des Télécommunications est porteur d’inclusion économique et financière et méritent d’être positionné comme le poumon de l’économie guinéenne car il revêt un caractère transversal. Nous sollicitons l’apport  et l’accompagnement de l’Etat puisque nous voulons être un bon partenaire », a martelé Papa SOW, le Directeur Général de MTN Guinée.

Quant à Boubacar Sadikh DIOP, Directeur général de Orange Guinée, il dira que la venue à la tête de l’Autorité de Régulation, d’un spécialiste du secteur qui connait les réalités et contraintes des opérateurs mobiles est une excellente chose qu’il faut saluer. Il a ensuite souhaité l’amélioration des conditions d’investissement et du développement du secteur en République de Guinée.

De son côté, Franz JAUBERT, DG de Cellcom Guinée a expliqué les difficultés rencontrées par la société.

Au terme de toutes ces rencontres,  le DG de l’ARPT a tenu à mentionner : « Nous avons constaté que le secteur a besoin d’un renforcement du Cadre Règlementaire. Les défis sont énormes. On a retenu les avis des uns et des autres. Il y a beaucoup d’attentes venant des consommateurs, des investisseurs et également de l’Etat. Les consommateurs s’attendent naturellement à une baisse des prix et au retour de certaines normes auxquelles ils étaient habitués. Il y a beaucoup de plaintes par rapport à la dégradation de la qualité de services et celle du réseau. Il est de notre devoir en tant que Régulateur de nous entretenir avec les différents acteurs pour donner satisfaction aux consommateurs. Ce qui constitue une des instructions qui ont été données par le Chef de l’Etat et qui mérite une attention particulière pour l’ARPT. Il faut ramener très vite la Guinée dans la liste des pays qui donnent la qualité de service qu’il faut, à un prix abordable. (…) À la suite de toutes ces concertations, on aura un plan concret pour voir comment est-ce qu’on va redresser le marché, quelles sont les priorités qu’on a dégagées et comment est-ce qu’on va les adresser ? »

A noter que ces rencontres ont pris fin par des visites à la SOGEB et la GUILAB.

Mediaguinee 

L’article Postes et Télécommunications : la nouvelle équipe dirigeante de l’ARPT prend contact avec les différents acteurs du secteur est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire l'article en entier