Passation de service à la LONAGUI: discours de la DG sortante, Aminata Sylla

il y a 4 mois 180
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Remplacée à la tête de la LONAGUI par décret du président de la junte au pouvoir le mercredi 19 janvier, Aminata Sylla a passé le témoin, ce jeudi 20 janvier à son successeur désigné.

Dans son discours, Aminata Sylla a rappelé de manière non exhaustive son riche bilan acquis par la force de reformes courageuses qu’elle a menées à la tête de ce service en un temps record.

Ci-dessous le discours :

Monsieur le Ministre Secrétaire Général de la Présidence ;

Monsieur le Directeur Général entrant de la LONAGUI ;

Messieurs les DGA entrant et sortant ;

Chers collaborateurs ;

Distingués invités en vos rangs et qualités respectifs ;

Mesdames et messieurs ;

Nous sommes réunis cet après-midi du 20 janvier 2022, pour la cérémonie de passation de service entre moi-même et Monsieur Mohamed Baba SYLLA, nouveau Directeur Général de la LONAGUI, à qui j’adresse mes sincères félicitations, tout en lui souhaitant bonne chance dans l’exercice de ses nouvelles fonctions.

Tout d’abord, permettez-moi d’adresser mes remerciements au Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des armées et lui exprimer ma reconnaissance pour la confiance et le soutien dont j’ai bénéficié jusque-là dans le cadre de mes fonctions de Directrice générale de la LONAGUI.

Mes remerciements vont également à Monsieur Le Ministre Secrétaire Général à la Présidence de la République, pour son accompagnement dans la réalisation de nos activités, au cours de ces quelques mois de collaboration.

Merci aux membres du conseil d’administration pour leur appui, leurs conseils avisés et leur précieux soutien dans la prise des décisions importantes et courageuses pour améliorer les performances de la société.

Merci à tous mes collaborateurs, à tous les travailleurs de la Lonagui, sans la détermination desquels, il m’aurait été difficile d’accomplir ma mission,

Je voudrais aussi rendre hommage à mes prédécesseurs qui ont contribué, autant qu’ils l’ont pu, à faire de la LONAGUI une société qui avance.

La Loterie Nationale de Guinée (LONAGUI), société publique ayant pour actionnaire unique l’Etat et rattachée à la présidence de la République de Guinée, est, conformément à ses statuts, l’organe chargé de l’organisation, de la gestion, de l’exploitation et de la régulation de toutes les formes de loteries, de jeux, de pronostics et assimilés dans notre pays.

En prenant mes fonctions de Directrice Générale en janvier 2019, la Loterie Nationale de Guinée était plutôt connue pour ses attributions en matière de régulation du secteur des jeux : simplement parce que, contrairement à ses homologues de la sous-région et au-delà, elle n’était pas impliquée dans l’exploitation directe d’un ou de plusieurs

segments de jeux. Et c’est pourquoi, après des missions de travail auprès des Loteries Nationales de la sous-région, comme la LONASE au Sénégal, la LONACI en Côte d’Ivoire, nous avons décidé, après information de la tutelle et l’avis favorable du conseil d’administration, de nous lancer dans l’exploitation pour améliorer les recettes de l’Etat provenant du secteur, et sauvegarder ses intérêts.

Aussi, à la fin du contrat d’exploitation du PMU par l’opérateur privé WINIYA, le 4 août 2019, avons-nous nous décidé le non renouvellement dudit contrat, avant de reprendre l’exploitation effective des paris sur les courses hippiques sur toute l’étendue du territoire national, sans la moindre interruption du service.

Mesdames et Messieurs,

Avec plus de 24 mois dans l’exploitation des jeux, la LONAGUI s’est positionnée parmi les meilleurs en ce qui concerne la mobilisation de fonds pour l’Etat.

C’est pourquoi, à cette occasion, je me fais le devoir d’évoquer, de façon non exhaustive, certaines de nos réussites, à savoir :

– L’Exploitation sans cesse qualifiée et diversifiée des jeux (PMU, Loto et Paris Sportif) ;

– La Mobilisation importante des recettes issues de l’exploitation des jeux ;

– La Majoration des droits d’exploitation et des redevances payés à la LONAGUI et au Trésor public par les opérateurs privés ;

– La Participation active et effective dans les structures internationales des jeux, comme l’Association des Loteries d’Afrique ;

– Le Maintien des emplois direct et indirect liés à l’exploitation du PMU ;

– La lutte contre les opérateurs clandestins et l’organisation illégale des jeux à Conakry et à l’intérieur du Pays, en collaboration avec la gendarmerie nationale dont je salue le professionnalisme ;

– La Souscription à un programme de certification ISO 9001 version 2015, de tout le système de la société…

Sur la base de ce qui précède, j’estime, modestement, avoir fait de mon mieux, et que je peux me réjouir aujourd’hui des résultats obtenus, grâce à l’implication louable de mes proches collaborateurs et l’ensemble du personnel.

Cependant, et cela est inhérent aux activités humaines, tout n’est pas parfait, il reste beaucoup de choses à faire, pour nous aligner sur les meilleures sociétés de loterie en Afrique, voire les dépasser.

Dans l’objectif d’étendre de manière progressive l’implication de la société dans l’exploitation directe des jeux, la LONAGUI envisage ainsi la reprise des activités de l’opérateur privé Guinée Games, dont le contrat d’exploitation est arrivé à échéance

depuis le 20 avril 2021, afin d’accroître de manière considérable la part de l’Etat dans les recettes issues du secteur des jeux.

Je ne doute pas un instant, qu’avec l’implication forte du personnel, les directives pertinentes du CA et l’encadrement judicieux de la tutelle, la nouvelle Direction Générale renforcera les acquis et prendra d’heureuses initiatives afin de mener la Lonagui vers des succès encore plus éclatants.

Lire l'article en entier