Ousmane Gnelloy retourne encore en prison : son procès renvoyé au 21 octobre

il y a 1 mois 80
CONTACTEZ info@lekaloum.com

A l’issue de la deuxième audience de son procès en appel, qui a eu lieu ce jeudi 14 octobre 2021, Ousmane Gnelloy Diallo est retourné en prison. Après avoir entendu les différentes parties engagées dans ce procès, la Cour d’appel de Conakry a renvoyé le dossier au 21 octobre prochain, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Pour la première fois depuis le début de ce dossier, Ousmane Gnelloy Diallo est passé à la barre pour s’expliquer sur les accusations d’injures publiques et de menace de mort qui pèsent contre lui. Des faits pour lesquels ce militant du RPG Arc-en-ciel (le parti de l’ancien président guinéen, Alpha Condé) est poursuivi par Kadiatou Biro Diallo, alias DK, fille de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Elhadj Boubacar Biro Diallo. Le jeune homme a reconnu avoir proféré des injures dans sa vidéo incriminée, mais il a soutenu que ses injures ne visaient pas la plaignante.

« Je reconnais que j’ai insulté, mais ce n’est pas elle (Kadiatou Biro Diallo) que j’ai insulté. C’est sa sœur qui est aux USA que j’ai insultée. C’est sa sœur qui m’a insulté et j’ai répondu. Je n’ai jamais insulté Kadiatou Biro Diallo. C’est sa sœur qui m’a insulté et j’ai payé. Et je n’ai jamais reçu de convocation », a laissé entendre celui qui se faisait appeler « ministre de la défense du président Alpha Condé sur Facebook ».

Il a déclaré aussi que la page Facebook sur laquelle les captures d’écran contenant des injures ont été faites et versées au dossier ne lui appartient pas. « Ce n’est pas sur ma page Facebook que ces injures figurent. Moi, ma page Facebook, c’est Gnelloy point. Et les captures d’écran qui se trouvent ici, ont été faites sur une page qui est intitulée Gnelloy sans le point », a dit Ousmane Gnelloy Diallo.

Le prévenu a également rappelé qu’il a été victime de violence de la part de Kadiatou Biro Diallo, dans les locaux du Haut commandement de la gendarmerie nationale. Après l’audition d’Ousmane Gnelloy, les avocats de la défense ont sollicité une nouvelle fois la mise en liberté provisoire de leur client, mais en vain. Le président de la Cour, Mangadouba Sow, a rejeté cette demande et a renvoyé l’audience au 21 octobre 2021 pour la suite des débats. Ousmane Gnelloy Diallo est retourné donc à la maison centrale de Conakry.

C’est le 20 mai 2021 que le juge Alphonse Charles Wright du tribunal de première instance de Dixinn a rendu sa décision dans le procès intenté par Kadiatou Biro Diallo, alias DK, contre Ousmane Gnelloy Diallo. Il a condamné le prévenu, qui ne s’est jamais présenté au procès, à cinq ans d’emprisonnement. Mais cette décision n’avait pas été exécutée, parce que le condamné était sous la protection des autorités d’alors.

Après la chute du régime Alpha Condé, renversé par un coup d’Etat militaire le 05 septembre 2021, Ousmane Gnelloy Diallo a décidé de sortir du pays pour échapper à la justice. Mais il est interpellé le 28 septembre à l’aéroport de Conakry et conduit le lendemain à la maison centrale de Conakry. Puisque ses avocats avaient interjeté appel contre sa condamnation, son procès en appel s’est ouvert le 07 octobre dernier.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com 

Tel : 620 589 527

Facebook Comments Box

Commentaires

Lire l'article en entier