Nabil Ayouch filme la jeunesse marocaine qui rappe "Haut et Fort" ses opinions et ses aspirations

il y a 1 semaine 23
CONTACTEZ info@lekaloum.com
Inspiré par sa propre enfance, le réalisateur Nabil Ayouch raconte l’histoire du centre culturel "Les Etoiles de Sidi Moumen" dans la banlieue de Casablanca, où des jeunes s’emparent du rap pour prendre en main leur avenir. En les observant eux et leur professeur, l'ancien rappeur Anas Basbousi, le cinéaste a trouvé matière à réaliser une comédie musicale pleine d'énergie, de beauté et d'espoir, également engagée socialement et politiquement. Un film qui après Cannes, pourrait bientôt faire rapper Hollywood. Il va représenter le Maroc dans la présélection des Oscars 2022, dans la section « Meilleur film international ».
Lire l'article en entier