Musique | À la rencontre de l’artiste Djenassa Sona qui nous parle de son clip ‘’Ikana Lanna’’

il y a 1 semaine 26
CONTACTEZ info@lekaloum.com

Musique | À la rencontre de l’artiste Djenassa Sona qui nous parle de son clip ‘’Ikana Lanna’’

Sona Kouyaté, aussi appelée Djenassa Sona, est une artiste chanteuse guinéenne âgée d’une trentaine d’années. Fille d’un griot, Djenessa Sona a la musique dans ses veines. Avec une voix captivante, elle fait de la musique mandingue, plus particulièrement le tradi-mandingue, afro-mandingue et le pop-mandingue.  S’inspirant des sujets de société, d’amour et d’actualité, elle vient d’entamer sa carrière musicale par un single intitulé ‘’Ikana Lanna’’, une chanson dans laquelle elle fait passer un message.

Dans ce petit entretien qu’elle nous a accordé, elle nous parle d’elle, de comment elle s’est lancée dans la musique, du contenu de son tout premier single et de ses ambitions musicales.

Qui est Djenassa Sona ? Et comment s’est elle lancée dans la musique ?

D’abord je suis fille de griot mais dans mon enfance je n’étais pas intéressée par la musique. C’est en 2008 que mon père m’a confié à ma tante Djelikani Fanta (que je remercie au passage), afin qu’elle m’apprenne le secret du métier. C’est grâce à elle que j’ai pu avoir une connaissance approfondie de la musique. C’est après cela que j’ai eu la passion de la musique et envie de faire de cela mon métier car je suis griotte à la base. Je fais beaucoup de cérémonies de mariage et de baptême. Et voilà, je me suis préparée pour me lancer dans une carrière musicale car j’ai beaucoup apprécié mon talent.

Parle-nous de ton clip ‘’Ikana Lanna’’.

Je viens de lancer mon son Ikana Lanna dont le clip est disponible sur ma chaîne YouTube. D’abord ce titre veut dire “faut pas mettre sur moi” et le message est clair : n’essaye pas de dire sur moi ce que tu ne connais pas et même si tu connais des trucs sur moi, tu n’as pas le droit d’exposer ma vie privée, occupe-toi de tes affaires. En un mot je dénonce les gens qui diffament les proches autour d’eux.

Après ce single que comptes-tu faire ?

Après ce single, j’ai plein de titres qui sont en route. Mais pour l’instant je me concentre sur ce clip déjà disponible sur YouTube, pour ne pas sauter d’étape, car c’est une carrière que je suis en train de préparer.

À part la musique vous avez un autre métier ?

Comme je l’ai dit au début, la musique est mon métier, je suis griotte. Grâce à cela je fais des cérémonies de mariage et de baptême, c’est de ça que je fais vivre ma petite famille.

Pour finir ?

D’abord je remercie Rarili news, qui m’a donné l’opportunité de m’exprimer auprès des personnes qui vous suivent sur ce site. Au passage je remercie aussi mon mari qui me soutient dans tous mes projets et ma tante Djelikani Fanta qui m’a appris ce métier, sans oublier ma structure Molar 224 Agency grâce à laquelle je fais un travail professionnel. Et je terminerais par dire à mes fans que ce n’est que le début du commencement de grandes surprises qui arrivent très bientôt.

Découvrez le clip ci-dessous.

Lire l'article en entier