Mory Condé précise : « aucun bâtiment récupéré ne sera cassé à N’Zérékoré »

il y a 1 mois 96
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Face aux critiques visant la récupération des biens de l’Etat lancée par le CNRD, le ministre de l’Administration du territoire du territoire et de la décentralisation a décidé de se rendre à l’intérieur du pays pour apporter des précisions sur cette opération. Hier, mardi 17 mai 2022, Mory Condé était à N’Zérékoré, où il a rencontré les acteurs chargés de piloter les travaux sur le terrain. Il est revenu longuement sur le bien-fondé de l’opération et sur comment elle va se dérouler, a constaté le correspondant de Guineematin.com sur place.

« Depuis quelques jours, on a attendu plusieurs communications de désinformation, où on faisait croire aux citoyens que des maisons sont en train d’être cassées à N’Zérékoré, Mamou, Labé, Kankan et Kindia. Nous avons appelé tous les gouverneurs la semaine dernière, nous avons élaboré un document d’usage à l’intention de tous les acteurs impliqués dans les opérations de récupération des domaines de l’État. Ce guide est très clair, ici à N’Zérékoré, vous allez avoir votre comité auprès de M. le gouverneur, composé de l’ensemble des services de l’habitat, du patrimoine bâti, du corps des conservateurs de la nature, de la mairie, de la préfecture, de la société civile, des médias, des sages

Vous allez vous mettre en équipe, faire la sensibilisation d’abord, expliquer aux gens que les domaines de l’État qui vont être récupérés n’appartiendront ni au gouverneur, ni au préfet, ni au maire, ni au ministre de l’administration du territoire, ni au ministre de l’habitat, ni au président, mais ça appartiendra à la population paisible de N’Zérékoré. Après cette sensibilisation, vous allez sortir pour faire le marquage de l’ensemble des bâtiments susceptibles d’être sur le domaine de l’État ou des bâtiments appartenant à l’État.

À la suite de ce travail de marquage, les personnes concernées seront invitées à venir devant la commission avec les documents qui attestent leur propriété ou les documents qui attestent les baux entre eux et l’État ou les documents de contrat de location entre ces personnes et les services de l’État. Une équipe composée de juristes, avec le tribunal de première instance de N’Zérékoré, M. le procureur et les conseillers juridiques de l’agent judiciaire de l’État, se chargeront à côté de messieurs le préfet et le gouverneur, de faire l’analyse minutieuse de ces documents.

Les personnes qui ont des titres de propriété qui sont valides se verront retourner leurs domaines et l’équipe ira encore pour enlever les croix et leur dire que les biens leur appartiennent », a expliqué le ministre de l’Administration du territoire et de décentralisation, avant de préciser que les bâtiments qui seront récupérés ne seront pas cassés. Selon lui, ils seront remis dans le portefeuille de l’Etat et serviront notamment de logements pour les fonctionnaires. « Ces bâtiments ne seront pas cassés, parce que ça fait beaucoup d’amalgame. Aucun bâtiment récupéré ne sera cassé à N’Zérékoré.

Les bâtiments qui méritent une rénovation seront rénovés. Les bâtiments qui sont vraiment vétustes, qui ne peuvent pas être utilisés seront cassés, et les ministères de l’administration du territoire et de l’habitat travailleront pour les reconstruire. Mais tous les bâtiments qui seront rénovés où qui seront déjà habitables seront mis à la disposition du patrimoine bâti de N’Zérékoré, afin que les fonctionnaires qui sont à N’Zérékoré, dont les salaires ne leur permettent pas de subvenir correctement à leurs besoins, puissent habiter dans ces bâtiments », a laissé entendre Mory Condé.

libreopinionguinee avec Guineematin

 

The post Mory Condé précise : « aucun bâtiment récupéré ne sera cassé à N’Zérékoré » first appeared on Libre Opinion Guinée.
Lire l'article en entier